Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Projet Usaid Mikolo : objectif atteint à mi-parcours

Projet Usaid Mikolo  : objectif atteint  à mi-parcours

50% des objectifs du projet USAID Mikolo sont atteints depuis sa réalisation. Les résultats à mi-parcours  des activités de santé communautaire ont été présentés, hier à l’ Immeuble Fitaratra Ankorondrano. En fait, ce projet  a pour but de réduire la morbidité et la mortalité maternelle et infantile. Comme stratégie, des agents communautaires se déplacent afin de sensibiliser les habitants dans les zones les plus éloignées des centres de santé.

Depuis le lancement de l’ USAID Mikolo en 2013, 8 581 276 personnes réparties dans 8 régions et 3577 fokontany ont bénéficié des aides à travers des animations locales. Par conséquent, le taux de mortalité maternelle et infantile a diminué.  En référence au  rapport de l’enquête OMD 2012-2013, le pourcentage de mortalité maternelle a baissé de  478 sur 100 000 naissances. Concernant la mortalité infantile, le chiffre est de 42 sur 1000 naissances.

37 % des femmes vivant à la campagne et 33%  en milieu urbain ont adopté les méthodes contraceptives. D’après Herivololona Rabemanantsoa, directeur de suivi et d’évaluation du projet, ce chiffre s’explique par le fait que bon nombre de jeunes qui se lancent dans des relations sexuelles, ont recours aux méthodes contraceptives.

Malgré tout, des défis restent encore  à relever, surtout face à l’attachement des Malgaches aux us et coutumes dans plusieurs régions de l’île. Le manque de moyens au niveau des agents communautaires constitue aussi un obstacle majeur à la concrétisation du projet. Face à cela, un système informatisé de collecte de données et un autre pour la surveillance épidémiologique  seront mis en place au niveau du ministère de la Santé publique. La supervision des agents communautaires  se fera à travers les centres de santé de base locaux.

Dans le cadre de la pérennisation de l’Usaid Mikolo, des promotions de groupes de femmes et d’hommes vont être réalisées dans les zones d’intervention. A noter qu’un groupe d’épargne et de crédit communautaire(SILC) est déjà sur les rails. Les initiateurs de ce  projet, qui se poursuivra jusqu’en 2018, attendent encore la certification des «Ankohonana Mendrika Salama».

Mamisoa Antonia

Les commentaires sont fermées.