Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Perquisition chez Mamy Ravatomanga

Une autre facette d’un Etat policier. Des éléments des forces de l’ordre issus de l’Etat-major mixte opérationnel national (Emmonat) se sont rendus, hier dans la matinée, au domicile de l’opérateur économique Mamy Ravatomanga à Ambohibao. La demeure du PDG du groupe Sodiat faisait l’objet d’une perquisition et ils ont pu librement entrer dans la résidence. Cependant, cette «fouille» n’a rien donné même si elle a duré plus de cinq heures. En tout cas, elle ressemble d’ailleurs davantage à de la persécution qu’à de la bonne volonté. C’est d’ailleurs le signe que, paradoxalement, ce pouvoir perd de plus en plus de terrain dans sa quête de popularité. Ces temps-ci, le régime voit des «ennemis» partout au point de s’attaquer à ceux qui devraient relancer l’économie. Au moment où la contestation populaire grandit, le pouvoir tente de chercher des boucs émissaires pour cacher son incompétence.

Les commentaires sont fermées.