Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Chronique : attention danger ! Creux

Les responsables de la sécurité ont eu raison de prendre des mesures de précaution en prévision de toute éventualité, sait-on jamais comment un appel à « faire ville morte » peut dégénérer. Il ne leur en faut pas tant pour s’alarmer, déjà suite à de simples rumeurs ils s’amusent à se faire peur. « Ville morte » représente un objectif tellement vague en l’absence de motif grave populairement admis. A l’origine ça raisonne creux, rien d’étonnant à ce que ça résonne creux. Une mauvaise gouvernance comme raison invoquée ne suffit pas à mobiliser. Celle actuelle ne constitue certes pas un modèle de bonne gouvernance, mais on a connu plus prédatrice, et celle à laquelle a collaboré le Sénateur Lylison (soit dit en parenthèses au passage, ainsi que l’actuel Chef de l’Etat), ne fait pas exception à une crasse médiocratie pour autoriser à se poser en parangon de gouvernance en B.P.F., le dire ainsi n’est qu’euphémisme. Considération suffisante pour inviter à plus de retenue et à faire moins étalage de prétention. Dans le pays il est vrai que la culpabilité par erreurs d’éclairage ne disqualifie pas à jamais les « éclaireurs auto avoué illuminés ». On a vu des retours spectaculaires de « messies » auparavant chassés comme des valets déloyaux, on a constaté aussi la persistance d’une présence sur scène de dirigeants d’organisation qui du jour au lendemain ont changé d’idéologie, pivotant à 180° pour passer d’un socialisme militant extrémiste à un libéralisme soumis à la loi du profit.

Grille de lecture qui permet en partie de comprendre les impétuosités des « ex » à moitié grillés qui entrevoient par la lorgnette sur écran panoramique un retour triomphal grâce à leur trésor de guerre. Un os et de taille ! Sur cette ligne il n’y en a pas qu’un, ils sont plusieurs, ex ceci ou ex cela, des anciens (jeunes et moins jeunes) ayant dirigé un exécutif dont la suffisance s’est fracassée aux rochers des résultats pour insuffisance consécutive à l’incompétence et à l’égoïsme.

Ils semblent complices objectifs pour l’instant, dans des actions du même tonneau, « ville morte » d’une part et enfumage par l’assaut d’un Magro d’Ankorondrano, bataille perdue déjà réglée par décision de justice d’autre part. Utilisation d’une technique identique : faire gros pour pousser l’adversaire à la faute. La ficelle était ces fois-ci un peu trop grosse. Ils reviendront à la charge, les grossièretés réussissent parfois.

Léo Raz

Les commentaires sont fermées.