Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ambohipo : le petit séminaire célèbre son 95è anniversaire

Ambohipo : le petit séminaire célèbre son 95è anniversaire

Le petit séminaire d’Ambohipo célèbre son 95è anniversaire cette année. Pour marquer cet évènement, une grande messe conduite par l’archevêque d’Antananarivo, Odon Marie Arsène Razanakolona, s’est déroulée hier au petit séminaire, assistée par  les fidèles issus de toutes les paroisses du diocèse d’Antananarivo et rehaussée par la présence de quelques personnalités politiques. La 50è journée mondiale de la communication sociale a été  en même temps célébrée lors de cette journée.

Ce centre d’éducation à la vie et à la spiritualité représente l’avenir de la mission catholique dans le pays. La plupart des évêques et archevêques de Madagascar  ont suivi des formations dans ce lieu en ne citant que l’ancien archevêque Armand Razafindratandra. Les séminaristes dispensent d’une formation de qualité en matière d’étude en général, spiritualité, sport. Pour survivre, ils cultivent aussi du riz et d’autres légumineuses et entretiennent une ferme. Les fidèles les soutiennent  à travers des quêtes qui leur sont destinées particulièrement.

Actuellement, 69 séminaristes sont formés par 7 éducateurs à Ambohipo. Le benjamin a 14 ans en classe de seconde et l’aîné a 26 ans. Après leur formation au sein du petit séminaire, ces jeunes garçons deviennent propédeutiques puis rejoignent le petit séminaire de Manantenasoa à Antsirabe durant trois ans.  Pendant deux ans, ils  partiront en régence dans un lieu désigné par l’évêque. Les trois années suivantes sont consacrées aux études de théologie au séminaire de Faliarivo et un an de diaconat pour devenir enfin prêtre.

Les responsables au sein de cette école ont incité les fidèles à participer activement aux expositions et différentes jeux  et activités afin de soutenir le centre. L’année dernière, ils ont pu réunir 61 millions d’ariary seulement durant des expositions de ce genre. Vers la fin de cette journée, des chansons folkloriques ont été animées par les séminaristes.

Mamisoa Antonia

Les commentaires sont fermées.