Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ngeza noho ny ngeza : pléthore de grands artistes au Coliseum

Ngeza noho ny ngeza : pléthore de grands artistes au Coliseum

Nina’s, Fara John’s, Stéphanie, Black Nadia avec Barinjaka et Dadi Love seront à l’affiche d’un grand spectacle dénommé «Ngeza noho ny ngeza », ce lundi, à Antsonjombe.

«Ngeza noho ny ngeza », ce lundi de Pentecôte, au Coliseum d’Antsonjombe où six artistes, les grands noms en la matière, se donnent rendez-vous avec leurs fans respectifs, dans le cadre d’une production de Madapro. Ce sont, Barinjaka, Stéphanie, Black Nadia, Dadi Love, Nina’s et Fara John’s. A cela s’ajoute un invité déjà connu dans le monde de la musique tropicale, Ariane, avec qui Fara John’s a récemment effectué un duo à succès.

Il s’agit, comme l’organisateur l’a bien précisé, du premier grand show de Dadi Love dans la capitale. Ce jeune chanteur originaire du Nord de Madagascar, identifié pour la première fois lors de l’émission téléréalité Idole Madagascar, il y a de cela plusieurs années,  est pourtant déjà connu à Antananarivo, à travers  ses titres comme « Tsy atakaloko », «Ataoko Sonia, «Anao rôle » ou encore « Fitiavagna ». Néanmoins, ce sera l’occasion de le découvrir en chair et en os pour l’assistance, comme il s’agit d’un grand rendez-vous à ne pas manquer pour le chanteur afin qu’il fasse valoir ses talents auprès d’un public cosmopolite de plus en plus consommateur de bonne musique et de grands shows dignes de ce nom.

Ce grand spectacle, comme son nom l’indique, sera également le premier grand événement artistique dans la capitale, cette année, où Fara John’s qui s’affirme de plus en plus dans le monde de la musique tropicale et Stéphanie qui ne cesse de nous surprendre tous les jours affronteront pour la première fois de l’année la grande scène tananarivienne. Elles présenteront ainsi respectivement leurs nouvelles créations, comme «Lasa loso » et « Tsara mama ». Mais pour la plus jeune d’entre elles, ce sera également le moment de donner un aperçu de ses projets artistiques dans le futur, à savoir, ses duos avec d’autres artistes étrangers.

L’artiste la plus prisée en ce moment, Black Nadia, reste incontournable dans de grands spectacles de ce genre. En dépit de sa cote de popularité toujours en hausse vertigineuse et de nombreuse demandes de concert, notamment en cette période de fête, cette artiste originaire de Fort-Dauphin a choisi de ne donner que ce seul show à Antsonjombe, ce lundi, pour satisfaire davantage ses inconditionnels admirateurs qui attendent avec impatience de la voir sur les planches présenter ses nouvelles et aguichantes créations comme « Je m’en fous ».

Barinjaka et Nina’s, les derniers, ne sont plus des artistes à présenter, parce que ce sont les artistes qui effectuent davantage de tournées dans le pays en ce moment. Tous les deux sont actuellement en tournée dans Donia et ont donné le meilleur d’eux-mêmes à travers le premier grand spectacle de lancement de cet événement culturel d’envergure internationale de la région de l’océan Indien, à Nosy Be. Mais, ce jeune maître du kilalaky traditionnel du Menabe et la chanteuse  Sud Af originaire de Morondava ne manqueront pas de nous épater durant ce rendez-vous inattendu à Antsonjombe, lundi prochain.

Vonjy M.

 

Les commentaires sont fermées.