Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

École de la magistrature : cent cinquante nouvelles recrues

Cent cinquante nouvelles recrues entreront cette année à l’Ecole nationale de la magistrature et des greffes (ENMG) de Tsaralalana, dont 30 élèves-magistrats et 120 élèves-greffiers. Ils peuvent choisir entre trois catégories de postes dont la première, d’ordre judiciaire, est rattachée aux fonctions auprès des cours et des tribunaux, si la deuxième est d’ordre administratif et tranche les litiges concernant les personnes morales de droit public.

Quant à la troisième catégorie de poste, elle est d’ordre financier et son titulaire exerce ainsi ses fonctions auprès de la Cour des comptes. Quant aux greffiers, ils sont les « scribes » de la Justice, comme on les appelle dans le jargon du métier. Ils consignent ainsi l’intégralité des débats à tous les niveaux d’instance, et veillent ainsi par la suite à leur conservation.

L’admission à ces deux fonctions se fait par voie de concours direct au niveau des provinces. Seuls les titulaires d’un diplôme bac+4 peuvent participer au concours d’entrée à l’ENMG. Ils ne sont définitivement reçus qu’après avoir réussi les tests de présélection et les épreuves d’admissibilité et d’admission. Ils ne passeront à la prestation de serment qu’après avoir suivi une formation de 24 mois au sein de l’ENMG, et réussi à l’examen de fin d’études y afférent. Quant aux greffiers, la durée de leur formation est de 12 mois, contre 18 pour les greffiers en chef au niveau de l’ENMG.

L’ENMG fête cette année son 20è anniversaire, l’ouverture officielle des activités pour marquer cette célébration a eu lieu lundi dernier à son siège à Tsaralalana. « Tout paraît impossible jusqu’au moment où l’on agit. Alors, on s’aperçoit que c’était possible », a déclaré le directeur général de l’ENMG, Angelain Rasamimamy, empruntant la citation à Evelyn Underhil. « La formation professionnelle des magistrats et des greffiers au cœur des nouvelles technologies » est le thème véhiculé tout au long de la célébration.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.