Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

D’un fait à l’autre

Graziella Taranto, 78 ans, un ressortissant étranger résidant à Bemoka Nosy Be, a été victime d’une attaque à main armée dans l’après-midi du 24 avril dernier. Agissant à visage découvert, deux individus ont pris d’assaut son domicile. Les assaillants l’ont délesté d’une somme de 1,5 million d’ariary. Au cours d’une descente sur les lieux, les éléments de la brigade de gendarmerie de Dzamandzary ont intercepté un individu suspect. Après une fouille corporelle, les gendarmes ont découvert sur lui 320.000 ariary. Soumis au feu roulant de questions, le suspect est passé aux aveux et a dénoncé son complice. Lors de son arrestation, celui-ci a été pris en possession de 400.000 ariary.

Pris en possession d’une arme factice, un jeune homme et son oncle ont été arrêtés par les limiers du commissariat de la Sécurité publique d’Isotry, dans la nuit du 21 avril dernier. Grâce à un renseignement fourni par un informateur, les policiers se sont rendus à son domicile à Analakely cette nuit-là. La perquisition leur a permis de découvrir le faux pistolet savamment caché sous le parquet. Le jeune homme a révélé qu’il a aussi deux casquettes marquées « gendarmerie » et des uniformes fluorescents chez lui. L’on a appris lors de l’enquête qu’ils utilisaient le faux pistolet et les uniformes pour intimider des gens.

Trois présumés voleurs de scooters viennent d’être appréhendés par les policiers du commissariat d’Analakely. Les policiers ont débuté leurs investigations après le vol du scooter d’un policier qui a eu lieu devant un casino sis à Ambodifilao dans la soirée du 19 avril. Visionnant l’enregistrement des images prises par les caméras de surveillance du casino, les enquêteurs et la victime ont réussi à relever quelques indices. L’un des suspects portait en effet un T-shirt marqué « Fly Emirates ». Jeudi dernier, le policier victime est tombé nez-à-nez avec un jeune portant le même vêtement et qui ressemblait beaucoup à celui sur l’image. Arrêté, le suspect a reconnu ses méfaits et indiqué son complice. Ce dernier ainsi qu’un autre jeune homme ont été arrêtés le même jour à Ankadivato.

La caserne de la gendarmerie d’Ambilobe a failli être assaillie par une foule en furie samedi dernier. Ce jour-là, un jeune habitant d’Ambilobe était retrouvé mort samedi à Ambilobe. Il semble que c’est un gendarme qui l’aurait abattu. De ce fait, la gendarmerie a expliqué que le jeune homme était soupçonné du meurtre d’un étranger à Antsiranana et qu’il avait l’intention de prendre la fuite durant l’enquête. Ce qui aurait obligé le gendarme à lui tirer dessus.

 

Les commentaires sont fermées.