Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Toamasina : Elysée Ratsiraka menacé de destitution

Toamasina : Elysée Ratsiraka menacé de destitution

Le torchon brûle de plus bel entre les membres du conseil municipal et le maire de la commune urbaine de Toamasina, Elysée Ratsiraka. Les vives altercations entre les deux parties tout au long de la session extraordinaire qui sera clôturée ce jour risquent de virer en une destitution pure et simple du premier magistrat de la ville.

La tension s’accentue au sein de la commune urbaine de Toamasina, en proie à de vives turbulences depuis l’accession du maire Elysée Ratsiraka à la tête de la mairie. Alors que les problèmes avec des employés de la commune ne sont pas encore résolus, voilà que le maire se trouve dans une situation délicate face aux conseillers communaux bien remontés. Ces derniers préparent ainsi un gros coup pour le destituer, mettant ainsi le frère de l’Amiral Rouge sur la sellette.

Les conseillers municipaux auraient en effet lancé des appels au dialogue pour résoudre la crise entre les employés grévistes et le maire de Toamasina. Mais ces appels n’ont fait qu’envenimer la situation. Le premier magistrat de la ville semble avoir fait la sourde oreille et s’en prend directement au conseil. Elysée Ratsiraka a ainsi ordonné aux membres du conseil municipal de ne pas s’immiscer dans la gestion de la commune puisqu’ils ne sont d’aucune autorité dans ce domaine, selon ses déclarations, hier.

En vérité, le maire de Toamasina a refusé les propositions du conseil de régler la situation administrative et financière de ces employés. «Ma décision est irrévocable», a-t-il tonné, hier. «Ces employés n’ont qu’à saisir le tribunal financier». Imperméable au dialogue, le maire a averti ses membres qu’ils n’ont aucun droit à l’obliger à assister à des séances qui ne l’intéressent pas lors de leurs sessions.

Ajoutés à la série de violences perpétrées par ses hommes de main, les propos du maire Elysée Ratsiraka a été la goutte de trop dans la crise de la commune de Toamasina. Las de cette crise, les membres du conseil communal envisagent de le destituer s’il persiste dans sa ligne de conduite. Ils s’estiment être dans leur bon droit et avertissent déjà le premier magistrat de la ville. Une affaire à suive.

Manou

Les commentaires sont fermées.