Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Opération « Smile » : le nombre des bénéficiaires en hausse

Opération « Smile » : le nombre des bénéficiaires  en hausse

L’opération « Smile » qui se déroule actuellement à l’HJRA Ampefiloha, et qui en est actuellement à sa 13è édition continue à rameuter du monde. Si la dernière opération du mois de septembre dernier a permis d’ausculter 165 patients, plus de 300 personnes ont déjà été dépistées hier aux environs de midi, alors que le dépistage ne prendra fin que ce jour. « On compte ausculter 500 patients, et réaliser par la suite 150 à 180 interventions chirurgicales à partir de lundi jusqu’à vendredi prochain. Cela à raison d’une quarantaine d’opérations par jour », a indiqué un responsable de l’opération « Smile » à Madagascar, Vinay Ramjit.

Ce succès de l’événement est en grande partie le résultat d’une bonne utilisation des moyens de communication à l’intention du grand public, notamment l’envoi d’un SMS vers un numéro vert Telma, et une large campagne de sensibilisation sur les ondes de la radio nationale, en collaboration avec l’opérateur téléphonique Telma, partenaire de l’opération « Smile » depuis 2007.

« J’ai pu avoir la chance de faire soigner ma fille à Toamasina l’an dernier grâce à l’envoi d’un SMS », témoigne Ralala, un habitant d’Amparafaravola dans la région Alaotra-Mangoro. L’intervention chirurgicale ayant été une réussite totale, ce dernier a rameuté tout son voisinage, ceux qui ont des problèmes de malformation de la fente palatine et/ou labiale, à profiter de l’opportunité offerte par l’opération « Smile ». Et les patients sont entièrement pris en charge.

« Malgré les différentes critiques que nous avons essuyées, entre autres l’allégation selon laquelle ce n’est qu’une manœuvre des trafiquants d’organes, nous avons quand même pu faire venir ici une cinquantaine de patients accompagnés chacun d’un parent », a révélé Ralala. Ce qui indique que le nombre des personnes atteintes de malformation de la fente labiale et/ou palatine dans cette région est en hausse, mais aussi que la désinformation est la première source de blocage du développement en milieu rural.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.