Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antaninarenina : les anciens CT revendiquent leurs droits

Les anciens membres du défunt Congrès de la Transition (CT) ont réitéré leurs doléances, hier à Antaninarenina concernant l’octroi de leurs privilèges. Ces derniers n’ auraient encore, jusqu’à présent, perçu leurs avantages, lesquels sont déjà inscrits dans les textes, d’après les anciens CT. Ces privilèges concernent non seulement les anciens CT mais également les anciens chefs d’institution, notamment l’ancien président du Congrès de la Transition, Mamy Rakotoarivelo. Les anciens CT affirment que leur requête a déjà été envoyée au niveau de la Primature mais sans réponse. «Où en est la continuité de l’Etat ?», s’est d’ailleurs interrogé Mamy Rakotoarivelo avant de déclarer que les anciens CT sont laissés pour compte. «Il faut dire que cette quatrième République n’aurait jamais existé sans le Congrès de la Transition», a-t-il noté. Ces anciens CT ont tenu à souligner qu’il ne s’ agissait nullement d’un prétexte pour obtenir des sièges auprès du gouvernement, vu le contexte actuel, mais uniquement pour qu’ils puissent bénéficier de leur droit. Mis à part les avantages pécuniaires, ces anciens membres du CT attendent également le décernement de leur distinction honorifique. Ces derniers envisagent ainsi de créer l’ association des membres du Congrès de la Transition (AMCT) pour mieux appuyer leurs revendications. «Cela, sans distinction de parti», a expliqué Mamy Rakotoarivelo, qui lance un appel à tous les anciens CT à se joindre au mouvement.

T.N.

Les commentaires sont fermées.