Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes : limites du champ de vision

Les gens se plaisent à jouer d’une contradiction, une résignation teintée de fatalisme et tout accepter de leur gouvernement, de l’autre une sorte d’intransigeance à relever à la charge des ministres les manquements à des obligations de détail. Ils crucifieraient presque le Ministre des T.P. au constat d’un quelconque trou sur une route, pareillement ils se lamentent de l’inertie du Ministère de l’Environnement et… qui ne manifeste aucune initiative pour mettre fin au saccage d’une forêt primaire comme celle sur le littoral à quelques kilomètres de Mahanoro. A 10 mètres d’une superbe plage : planches, foyers pour faire du charbon, moignons de tronc, témoignent d’une suractivité pour un déboisement à grande vitesse. Les gens aussi irresponsables que délateurs lâchent en pâture le «chef n’ala» premier intéressé selon leur dire. Propos calomnieux, ou responsables dénonciations ? Ce qui est sûr c’est que la forêt se meurt à petits feux à grande vitesse.

Les commentaires sont fermées.