Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes : ambiguïté d’un humour noir

A défaut d’avoir un compliment à se mettre sous la dent, on ramasse les petites remarques pour les interpréter au premier degré. Lorsque Madame la Secrétaire Générale de l’O.I.F. rappelle que l’organisation du Sommet de la Francophonie prête à Madagascar l’opportunité de faire une vitrine pour refléter l’image du pays dans le monde, elle ne fait qu’encourager le pouvoir à faire mieux que médiocre.

L’instantané du moment ne flatte pas l’image. Rues défoncées et désordre organisé au sein d’une foire de l’anarchie constituent les clichés qui fixent les souvenirs des visiteurs. L’absence de manifestation sur la voie publique en raison d’interdiction que l’on croît signe d’autorité à maintenir l’ordre, révèle davantage une faiblesse du pouvoir qu’elle ne convainc d’un règne de l’ordre et de la sécurité.

Les commentaires sont fermées.