Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Grossesse précoce : une fille sur trois, enceinte avant 18 ans

Grossesse précoce  : une fille sur trois, enceinte avant 18 ans

La grossesse précoce figure parmi les principales raisons de l’abandon scolaire chez les adolescentes. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur ces dernières années et qui nécessite un renforcement des dispositifs de protection de ces jeunes filles.

Selon les explications du Directeur Pays de l’ONG Marie Stopes Madagascar (MSM), Lalaina Razafinirinasoa, une jeune fille sur trois tombe enceinte avant l’âge de 18 ans et le taux d’abandon scolaire de 15% est dû à la grosse précoce. Chez les adolescentes de 15 à 19 ans qui ont déjà des enfants, 52,7% sont sans instruction ou non scolarisés, 31,2% ont achevé le cycle primaire et seulement 12,1% le secondaire.

C’est pourquoi l’ONG MSM souhaite apporter sa contribution en permettant à tous les élèves de se concentrer sur leur scolarité et de devenir les bâtisseurs de leur propre succès. Et ce, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale (Men) à travers la concrétisation de la convention signée entre les deux parties, hier à Anosy, dont près de 4,5 millions d’élèves des écoles primaires publiques, 1,15 million de collégiens et 270.000 lycéens de 112 établissements scolaires des six provinces du pays bénéficieront en premier à partir du mois d’avril prochain. Ces élèves-cibles disposeront des informations nécessaires pour se prémunir contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) et s’informer sur les méthodes de prévention des grossesses non désirées.

D’après le ministre de l’Education nationale, Paul Rabary, la santé de la reproduction des adolescents sera intégrée dans le programme scolaire dès l’école primaire, outre la sensibilisation sur la prévention de la grossesse précoce et le renforcement des capacités des éducateurs. L’objectif est de mettre en œuvre les moyens afin que tous les enfants malgaches soient scolarisés dans le cadre de ce partenariat avec MSM.

Noro Niaina

Les commentaires sont fermées.