Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Concours d’entrée à l’ ENAP : des candidats malheureux s’insurgent

Concours d’entrée à l’ ENAP : des candidats malheureux s’insurgent

Les actes de corruption qui deviennent fréquents dans les concours d’entrée dans l’administration publique ont-t-ils atteint aussi celui de l’administration pénitentiaire ? Dénonçant à tort ou à raison des faits de corruption, des candidats malheureux ont décidé de saisir le Bianco.

Alors que la situation semblait rentrer dans l’ordre pour la gendarmerie, celle de l’administration pénitentiaire ou plutôt de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (Enap) n’ est pas prête de s’arranger.

Subodorant plusieurs anomalies et suspectant des dysfonctionnements assimilables à des actes de corruption organisés et prémédités, des candidats malheureux ont manifesté leur mécontentement en saisissant le Bureau indépendant anticorruption (Bianco).

Corruption et favoritisme

Leurs doléances concernent notamment le récent concours d’entrée à l’Enap, au titre de l’année 2016. Pour étayer leur déclaration, ces candidats malheureux ont rapporté des faits bouleversants.

«A titre d’exemple, un candidat admis porte le numéro d’une personne non admise et vice-versa. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Nous soupçonnons aussi des délits de favoritisme. Voilà pourquoi nous avons décidé de saisir le Bianco qui va assurément ouvrir une enquête et mener des investigations. Nous espérons que la vérité puisse éclater au grand jour dans ce concours tant décrié», ont-ils dénoncé.

Face à ces allégations, un responsable a fait savoir que jusqu’à présent, la Direction générale de l’administration pénitentiaire (DGAP) ne s’est pas encore penchée sur la question.

«En toute franchise, nous n’avons pas été informés officiellement de ce problème. En tout cas, il faut savoir qu’administrativement, la DGAP est au-dessus de l’Enap mais en fait, cette dernière est un établissement public administratif rattaché au ministère de la Justice. Ceci étant, elle a une certaine indépendance vis-à-vis de la DGAP», a-t-il conclu.

Mparany

Les commentaires sont fermées.