Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot – ligue des champions de la CAF Cnaps sort  par la grande porte

Foot – ligue des champions de la CAF  Cnaps sort  par la grande porte

Combativité, talent, rage de vaincre, automatisme, attaques et buts spectaculaires,…Tous les ingrédients étaient au menu pour raviver la flamme de l’espoir pour les Caissiers.

C’était trop beau pour être vrai mais ils l’ont fait. Hélas, le sort en a décidé autrement car le chemin s’arrête aux 16è de finale pour les représentants malgaches à la Ligue des champions de la Caf. Et ce, malgré une victoire lors du match retour par deux buts à un. Les Malgaches ont beau cru en la qualité et la qualification de CNaPS Sport au prochain de la Ligue des champions de la Caf pendant le match retour qui a été disputé samedi dernier au stade Rabemananjara…mais la messe est dite.

En tout cas, les Caissiers sont sortis par la grande porte de cette compétition en se donnant à 200 % face à l’équipe marocaine, Wydad athletic club (Wac). Le score n’a malheureusement pas suffi pour que le club champion de Madagascar obtienne sont ticket pour la prochaine phase compte tenu du résultat du match aller (ndlr, 5-1 pour le Wac).

 Le spectacle était quand-même au rendez-vous vu la fougue et la combativité des hommes de Hery Be qui ont fait du mal à leurs adversaires avec un style de jeu très athlétique et très physique durant les 30 premières minutes. Dès la 5è minute du jeu, le marocain Hajhouj a déjà écopé d’un carton jaune. Pression des attaquants malgaches oblige.

Le public a dû attendre la 26è minute pour assister au spectacle signé Njiva Rakotoarimalala qui a brillamment échappé aux griffes des défenseurs Fall et Mohamed pour ne laisser aucune chance au portier marocain (1-0). Jusque-là, la bande à Leda était offensivement percutante et défensivement prudente. Et ce, sans parler de la combinaison Rinjala, Njiva et Jimmy qui a donné du fil à retordre aux défenseurs marocains. Jean-Ba, Olivier et les défenseurs malgaches continuaient de leur côté à fermer boutique en répondant du tac au tac aux contre-attaques, parfois dangereuses, des Marocains qui semblent être désorientés par le jeu malgache.

Quitte ou double !

Quand il est lancé sur le flanc droit, personne ne peut l’arrêter. Il, c’est Rinjala qui a su provoquer une faute à l’entrée de la surface de réparation et permis ainsi à CNaPS Sport d’augmenter sa chance grâce à Feno ayant transformé le penalty sur un magnifique contre-pied (44è). Aussitôt prévenu par la surprise créée par les joueurs malgaches, le coach de Wac, John Toshack, a procédé à un double remplacement pour stopper l’hémorragie. Le match a atteint son summum aussi bien sur le terrain que dans les tribunes car les supporters marocains commençaient à allumer des fumigènes à la désagréable surprise du staff, du public et des joueurs malgaches.

Les Marocains commencèrent à répondre coup pour coup aux offensives malgaches et tentaient désespérément de renverser la vapeur avec des tirs de loin dont un a été intercepté aisément par le gardien de but malgache, Leda. Après, les occasions se suivaient mais ne se ressemblaient pas du côté malgache qui ont laissé de beaux restes dans les finitions si l’on ne cite que les tirs de Nônô (70è) et de Njiva (84è). A la grande stupéfaction de tous, les Marocains ont profité d’une contre-attaque pour se mettre à l’abri à la 90è minute du temps règlementaire grâce à Saidi. Synonyme de coup de grâce pour les Caissiers. Au cumul des résultats des deux matchs, CNaPS Sport s’est incliné sur le score de 3 buts à 6.

Rojo N.

Echos des Barea – Tobi blessé, Nônô et Tahina rappelés

Après la défaite des deux équipes représentantes aux coupes inter-clubs de la Caf, les yeux des footeux malgaches se tournent dorénavant vers les éliminatoires de la Can 2017 Gabon. Tout le monde s’affaire à la préparation des Barea qui affronteront les Fauves jeudi prochain toujours au stade Rabemananjara pour le compte de la troisième journée. Comme il a été annoncé par le staff technique de l’équipe nationale lors de la conférence de presse de ce mardi dernier à Isoraka, la porte de la sélection nationale est grande ouverte aux joueurs ayant les aptitudes techniques et physiques nécessaires pour figurer dans la liste définitive de Franck Rajaonarisamba.

Dans ce sens et au terme du match CNaPS-Wac, les sélectionneurs malgaches ont choisi de réintégrer Nônô et Tahina dans la liste des prétendants à leur poste de prédilection. En effet, Tobisoa a été blessé et ne figurait pas dans la feuille de match de CNaPS et ne sera pas non plus disponible pendant la rencontre Barea-Fauves qui se tiendra les 24 et 28 mars. Ceci dit, il y aura 24 joueurs dans  la liste des présélectionnés.

Ils ont dit :

Hery Be, coach de CNaPS Sport : «Nos joueurs étaient vraiment dans le tempo et ont compris ce que l’on attendait d’eux. La fatigue a pris le dessus à la second période et il a fallu attendre beaucoup plus longtemps que prévu pour qu’ils retrouvent leur second souffle et le rythme qu’ils ont imposé durant la première mi-temps. Même le coach du Wac a déjà affirmé qu’il y avait quelques anomalies durant le match aller vu le potentiel des Malgaches. Sans aucun doute, je peux dire que nos joueurs ont été manifestement bouleversés par les différents coups d’arbitrage pendant la première confrontation».

Mickael Rabeson, capitaine de CNaPS Sport : «Nous avons observé une baisse de forme pendant la seconde mi-temps pour des raisons organisationnelles, techniquement parlant, sur le terrain. Nous n’avons pas pu mener notre stratégie offensive correctement alors que la fatigue commençait à peser vu les assauts que nous avons lancés en première mi-temps».

John Toshack, coach marocain : «Les deux matchs ont été évidemment très difficiles pour nous et j’ai déjà averti mes joueurs que ce match aller allait être très dangereux. Nous sommes contents d’avoir pu se qualifier face à une équipe malgache aussi talentueuse sans parler de la chaleur étouffante. J’ai déjà confirmé auparavant que ce n’était pas normal de marquer deux buts en moins de 15 minutes car je savais de quoi les Malgaches sont capables».

Les commentaires sont fermées.