Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Festival Donia 2016 : les artistes participants sont connus

Festival Donia 2016  : les artistes participants sont connus

La 23è édition du festival Donia se confirme. Publiés au compte-gouttes depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux, les noms des artistes qui vont participer à ce grand rendez-vous de Nosy Be du 11 au 15 mai sont désormais tous connus : Ambondrona, Gangstabab, Fandrama, Nina’s…

Après plusieurs mois de concertation, le Comité d’organisation du festival de Nosy Be (Cofestin) a décidé d’attribuer une fois de plus à Fandrama l’honneur de clôturer le festival Donia cette année. Un artiste très apprécié dans l’île aux Parfums, sa ville natale d’ailleurs, l’interprète de «Anareo manafonay» en est à son énième participation au Donia. Un véritable faiseur d’ambiance, l’artiste est surtout demandé par les Nosybéens et les inconditionnels de l’événement.

Le groupe Ambondrona, un des grands habitués du festival sera également au rendez-vous cette année. Cette formation a déjà participé au moins cinq fois au festival. C’est l’un des sponsors de Donia qui l’a programmée. Ce, au vu notamment de l’engouement de la population pour ce groupe de pop rock malgache, très prisé sur l’ensemble du territoire national. Ainsi, la bande à Rakix est incontournable pour ce grand rendez-vous culturel de Nosy Be 2016.

Grande première pour Nina’s et Barinjaka

Pour la deuxième année consécutive, Tence Mena participera au festival Donia, tout comme Janga Ratah, un autre artiste originaire du nord-est de Madagascar, qui a particulièrement convaincu le Cofestin en 2015. Si la reine du «Bal mipoapoaka» véhicule le jijy fusion, Janga Ratah se distingue par son style traditionnel mélangé à des sons d’accordéon et de battements de mains dénommé, le «Maganja». Les deux artistes figurent en tête d’affiche d’édition 2016 de Donia, avec Barinjaka et Nina’s qui en seront à leur première participation au festival.

Comme dans les éditions précédentes, Donia 2016, a sa génération découverte. Parmi eux figure Djedje, le frère de Tence Mena,  installé à Nosy Be depuis quelques temps et véhicule particulièrement une musique traditionnelle fusionnée au salegy. Il  y a également Arnaah, une jeune artiste originaire du sud-ouest de la Grande île découverte aux côtés de BIG MJ qui pratique surtout le salegy et le tsapiky. Gangstabab et  son style «fusion art oratoire malgache» fait également partie de cette catégorie.

Mayotte et La Réunion

Yvon Paul, Fiyah, Tsangan’ olo, Basta Lion, Marcello Kabiry et Tandroy Kie sont classés parmi les jeunes talents prometteurs de bonne musique, issus des quatre coins de la Grande île, qui vont participer  en mai au festival. Chacun d’entre eux dispose d’une qualité artistique exceptionnelle qui mérite bien d’être valorisée. C’est la raison pour laquelle le festival Donia qui est un véritable carrefour des acteurs  de l’industrie musicale (artistes, producteurs, tourneurs…) les a particulièrement choisis pour leur donner un coup de pouce dans leur carrière.

Vincenzo Sanna, l’un des fondateurs du festival, ne cesse de souligner que Donia est un véritable tremplin pour les artistes, car la plupart de ceux qui ont participé au festival ont décroché leurs contrats à l’extérieur à  l’issue de  Donia.  La plupart des artistes célèbres au pays ont par ailleurs déjà participé au festival, à l’exception de quelques groupes qui restent pourtant très demandés par les Nosybéens.

Comme chaque année, le Cofestin accueille des artistes issus des îles sœurs. Ainsi, cette année Rity Baco de Mayotte sera l’une des invités du festival Donia, tout comme Ti Rat et Rouge Reggae de La Réunion. Par ailleurs, cette nouvelle édition du festival attendra également l’arrivée de Miss France Madagascar à Nosy Be cette année.

Vonjy M.

Les commentaires sont fermées.