Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Énergie solaire : 4 femmes malgaches formées en Inde

Énergie solaire  : 4 femmes malgaches formées en Inde

Le village d’Andranomilolo, dans le district d’Andapa, aura l’honneur d’accueillir la deuxième expérience de l’approche «Barefoot Collège» en terre malgache. Cette approche a pour objectif de donner aux communautés rurales isolées, accès à l’énergie solaire.

Soaviniera, Madeleine Mamisoa, Nary Louise et Kalozandry, des mères de famille issues du village d’Andranomilolo, une des zones d’intervention prioritaires de WWF Madagascar située sur les Hautes terres du Nord sont prêtes à relever le défi. Elles ont eu le courage de quitter leur foyer et leur village pour suivre le programme de formation «Femmes techniciennes solaires» en Inde durant six mois, de mars à septembre 2016. Même si cette expérience s’avère toute nouvelle pour ces femmes, elles restent confiantes et comptent apporter des changements positifs dans leur village dès leur retour au pays, comme c’était le cas des sept anciennes femmes bénéficiaires de l’approche «Barefoot Collège». Ces dernières quitteront le pays le 14 mars prochain pour rejoindre le centre de formation du Barefoot Collège à Tilonia, Inde.

«Je suis heureuse de pouvoir participer à cette formation, qui permet à mon village, privé d’électricité depuis des années, d’avoir enfin une source d’énergie qui lui permette de faire un pas de plus vers le développement». C’est ce qu’a souligné l’une des participantes à cette formation, Madeleine Mamisoa, lors de la cérémonie de présentation des bénéficiaires qui s’est déroulée au Café de la Gare à Soarano. L’attente de cette mère de famille ne sera pas utopique si l’on se réfère au succès de la première expérience de l’approche «Barefoot Collège» en terre malgache en 2013. Comme la première promotion de bénéficiaires, de retour au pays, ces quatre femmes d’Andranomilolo auront pour mission d’équiper en système solaire les ménages de leur village et d’assurer la maintenance pour faire bénéficier durablement ces ménages de l’éclairage moderne et des services d’électricité.

Un développement harmonieux

Pour les premiers villages, dont Iavomanitra et Tsaratanana, ces quelques heures de lumière quotidienne ont créé des changements positifs, entre autres une amélioration des conditions de vie, une épargne sur les dépenses mensuelles en pétrole lampant pour l’éclairage, de nouvelles activités génératrices de revenus, a-t-on appris. «Le succès des deux premiers villages a permis de rallier de nouveaux acteurs à la cause de l’accès durable à l’énergie  solaire en milieu rural isolé, afin d’étendre cette première expérience à tout Madagascar», a soutenu l’expert en accès à l’énergie au sein de WWF, VoahiranaRandriambola. WWF espère voir son attente se concrétiser, car un programme national visant la mise à l’échelle de l’approche sur le territoire national est en cours de gestation sous le leadership du ministère de l’Energie et des hydrocarbures.

Le ministre de l’Energie et des hydrocarbures, Gatien Horace qui a honoré la cérémonie d’hier de sa présence, a indiqué qu’un tel programme permet au pays de concrétiser sa vision de porter le taux d’accès des zones rurales à l’électricité de 5% actuellement à plus de 10% en 2020 et 70% en 2030.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.