Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sommet de la francophonie : Ban Ki-moon figure parmi les invités #trudeau

Sommet de la francophonie  : Ban Ki-moon figure parmi les invités #trudeau

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon fait partie des nombreuses personnalités invitées à assister au sommet de la Francophonie prévu en novembre prochain à Antananarivo.

Les préparatifs du sommet de la Francophonie vont bon train. Un rendez-vous qui aura lieu d’ici neuf mois. Ces temps-ci, le ministère des Affaires étrangères n’a pas lésiné sur les moyens pour peaufiner ce grand rendez-vous. Plusieurs hautes personnalités sont, en effet, attendues à cette rencontre. Si l’on en croit la Chef de la diplomatie malgache, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (Onu) pourrait figurer dans cette liste. « Des personnalités de premier plan sont attendues à ce rendez-vous », a déclaré à ce propos la ministre des Affaires étrangères, hier à Anosy, en marge de la cérémonie de décoration de l’ambassadeur du Japon, Ryuhei Hosoya.

Elle a notamment cité le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le roi du Maroc Mohamed VI, ou encore le Premier ministre du Canada, Justin Pierre James Trudeau. « Ces personnalités seront à la tête d’une délégation dont certains membres seront présents avant, pendant et après ce sommet », a avancé la chef de la diplomatie malgache. A priori, quatre-vingt délégations issues des pays membres, dont des observateurs et des sympathisants seront attendues dans la capitale malgache mais les principaux organisateurs tablent sur une cinquantaine de hautes personnalités et des milliers de participants.

Sur le qui-vive

Selon les explications fournies auprès de ce département, en effet, ces personnalités ont toutes été conviées pour donner davantage d’envergure à cette rencontre. « Le dispatching par le département des Affaires étrangères de ces invitations conduira à affirmer la détermination du gouvernement malgache à aller de l’avant pour accueillir ce grand rendez-vous diplomatique », rapporte le communiqué du ministère des Affaires étrangères, à l’issue de la rencontre entre la ministre des Affaires étrangères et la secrétaire générale de l’organisation francophone, Michaëlle Jean, récemment à Paris. Cette dernière est effet attendue à Madagascar dans les jours qui viennent.

Côté diplomatie, les tractations auprès des chefs d’Etat et de gouvernement vont bon train à travers diverses rencontres, comme c’est le cas du tête-à-tête entre le ministre français des Affaires étrangères et son homologue malgache. Il en est de même des agents protocolaires dont les formations se succèdent, ces jours-ci, au niveau local mais aussi à travers les partenaires internationaux. Côté infrastructure, outre le village de la Francophone qui sortira de terre sous peu à Andohatapenaka, la réhabilitation de certains sites comme le Centre de conférences international d’Ivato (CCI) figure aussi sur la liste. Il semble par ailleurs que les hôtels de grande envergure et aussi ceux aux alentours d’Ivato affichent déjà complet durant ce mois de novembre. Pour ce qui est des travaux d’extension de l’aéroport international d’Ivato, cela reste un autre challenge dont le lancement a été initié par le ministère d’Etat en charge des Projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement.

L’accueil de ce rendez-vous reste en tout cas un défi de taille pour les autorités mais également pour les Malgaches eux-mêmes. Hier, la ministre des Affaires étrangères a réitéré sa défense en termes de retombées économiques en insistant sur la visibilité de Madagascar au niveau international mais aussi par rapport aux emplois créés, directs ou annexes, à travers l’accueil de ce rendez-vous. « Les emplois directs liés au sommet de la Francophonie sont variés. Secrétaires expérimentés, hôtesses/hôtes d’accueil, agents de liaison, bagagistes, manutentionnaires, agents de surface et techniciens font partie des profils recherchés », notent à titre d’exemple les organisateurs sur leur site d’information.

Jao Patricius

Les commentaires sont fermées.