Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

American Center : des success-stories au féminin

American Center : des success-stories au féminin

Le vernissage de l’exposition « Femmes : dix femmes, dix thèmes, dix challenges » s’est tenu mardi dernier dans les locaux de l’American center à Tanjombato, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Femme.

Ce projet a pour but de mettre en valeur des femmes exceptionnelles malgaches qui sont actives dans des domaines aussi variés que la protection des droits de l’homme, la politique, la science et la technologie, l’environnement, l’éducation, l’art et la culture. Dans son allocution, la présidente de l’American center, Mireille Razafindrazaka a notamment fait savoir que cet événement constitue une étape cruciale dans « la promotion de l’équité et l’égalité des genres dans un pays où les violences basées sur le genre (VBG) demeurent un phénomène social d’envergure ».

A l’initiative du centre culturel américain, l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar, et de la photographe Felana Rajaonarivelo, cette exposition met ainsi 10 femmes aux premières loges grâce à leurs actions, leurs convictions pour un futur meilleur. Parmi celles-ci figure la présidente de l’association nationale des femmes handicapées de Madagascar (Afham), Fela Razafinjato. « Notre plus grande fierté, c’est la mise en vigueur de la loi 97/044, qui reconnaît les droits des personnes handicapées, après des années de lutte et de revendications », a-t-elle déclaré. « Ce pays a besoin de femmes responsables, de femmes qui s’impliquent de plus en plus dans les prises de décisions, il est grand temps de changer », a poursuivi l’ancienne ministre de la Population, Eléonore Johasy.

Tout un portrait de femmes en noir et blanc qui résulte d’une démarche de longue haleine « Nous avons pris des centaines de photos pour n’en retenir finalement qu’une dizaine. Il en a fallu du temps pour réaliser ces travaux mais, nous voulions juste à ce que tout soit parfait », détaille Felana Rajaonarivelo.

Cette exposition, suivie d’une série d’interventions et de « talk », sera d’ailleurs au rendez-vous tout au long de ce mois-ci.

 Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.