Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gestion de l’école : une nouvelle stratégie en phase d’expérimentation

Gestion de l’école : une nouvelle stratégie en phase d’expérimentation

Une nouvelle stratégie de gestion de l’école sera expérimentée dans la Grande île dans le cadre du «Projet d’appui à la gestion participative et décentralisée de l’école (2016-2020)», mené en partenariat avec l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica).

L’objectif de ce nouveau projet est d’accompagner le ministère de l’Education nationale (Men) dans la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie à travers le «Projet d’établissement contractualisé» (Pec). Il s’agit d’une approche qui consiste à améliorer l’accès à l’éducation et la rétention en milieu scolaire sans oublier la mise en place d’un comité de gestion, «Feffi» chargée d’assurer la qualité de l’éducation et la bonne gouvernance de l’établissement.

Tous les acteurs éducatifs locaux, entre autres les parents d’élèves, les représentants des communautés, les enseignants et les acteurs locaux, les agents des services techniques déconcentrés, ainsi que les collectivités territoriales décentralisées seront représentés au sein de ce comité. Le Secrétaire général auprès du Men, Rolland Justet Rabeson, et le Représentant résident de la Jica à Madagascar, Akira Nishimoto, ont procédé récemment à la signature de convention de partenariat y afférente.

2.500 écoles bénéficiaires

Dans cette optique, la Jica appuiera la recherche d’un modèle fonctionnel durant la période du projet (2016-2020) dans deux régions-pilotes, à savoir Analamanga et Amoron’i Mania. A la fin du projet, le Men et l’ensemble des partenaires techniques et financiers évalueront l’efficacité et la fonctionnalité du modèle pour ajustement et adoption, en vue de la généralisation à l’échelle nationale. Toutes les écoles primaires publiques des deux régions bénéficiaires, soit environ 2.500 établissements, seront ciblées durant cette phase-pilote. Celle-ci démarrera au mois de mai ou juin prochain, avec l’arrivée de conseillers techniques japonais dans nos murs.

Notons au passage que dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, les techniciens du Men ont déjà effectué un voyage de formation au Niger l’an dernier. A cette occasion, ils ont bénéficié d’un accompagnement de la part de la Jica dans la mise en œuvre d’une Politique de gestion décentralisée de l’école. Ce voyage leur a ainsi permis de s’inspirer de l’expérience de ce pays d’accueil en la matière et de prendre connaissance de ses bonnes pratiques, en vue de renforcer le processus d’opérationnalisation du Pec à Madagascar.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.