Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Enseignants FRAM  : place à la consultation publique

Enseignants FRAM  : place à la consultation publique

Le processus de recrutement de la troisième vague d’enseignants Fram comme fonctionnaires se poursuit. Comme lors des deux dernières vagues, cela se fera dans la totale transparence. Le ministère de l’Education nationale (Men) a adopté une nouvelle méthode pour optimiser la lutte contre la corruption dans tout le processus de recrutement.

Pour ce faire, les 10.000 maîtres Fram à recruter pour le compte de cette année, à raison de 87 enseignants par Circonscription scolaire (Cisco) le seront à l’issue d’une consultation publique assistée par les autorités locales, ainsi que les postulants. «Avec cette méthode, on peut éviter les erreurs dans la mesure où les enseignants peuvent faire tout de suite une réclamation dès qu’une anomalie ou une supplantation a été relevée. Des rectifications sont d’emblée apportées à la liste, après vérification et justification avec leurs collègues, ainsi que les autres  entités présentes», a informé le directeur des Technologies de l’information et de la communication (Dtic) auprès du Men, Thierry Serge Tsitoara, dans une interview.

Une telle méthode a déjà porté ses fruits au sein de la Direction régionale de l’éducation nationale (Dren) d’Atsimo-Atsinanana, notamment dans les Cisco de Midongy-Atsimo, Befotaka-Atsimo, Vangaindrano, Farafangana, et Vondrozo. Notre source d’indiquer que les nouvelles recrues recevront leur contrat de travail en tant qu’enseignant-fonctionnaire d’ici le mois d’octobre prochain.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.