Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Maroloko  : défenseurs de la musique traditionnelle 

Le groupe Maroloko était sur scène, hier au local ADMC-Craam à Ankatso. Jusqu’à la fin de sa prestation, il s’est toujours efforcé de démontrer la beauté de la musique traditionnelle malgache, surtout quand celle-ci est fusionnée avec le jazz, ce qui donne une touche originale à son style.

Comme son nom l’indique, Maroloko qui signifie «diversité de couleurs», a un objectif précis qui est de valoriser toutes les musiques traditionnelles malgaches, sans exception. Ainsi, les quatre membres du groupe se lancent dans plusieurs styles musicaux folkloriques malgaches, allant du bà gasy au beko. Le concert d’hier a donc été tout simplement original, le groupe ayant su trouver une harmonie entre les différents rythmes et sonorités joués.

Avec Talimanana et Elysée Razakamanana à la guitare, Tahina Njaraniaina Rabearijaona au chant, et Litsa kely aux percussions, le groupe partage aussi une idéologie commune. Artistes engagés, ils véhiculent des textes qui se basent surtout sur la préservation de l’environnement. En effet, d’après eux, l’avantage d’être artiste est de pouvoir transmettre facilement, à travers l’art et ses passions, des messages forts qui pourraient faire réagir ou changer, ne serait-ce qu’une petite partie de la population.

Rappelons que le groupe a déjà sorti un single, «N’aiza n’aiza» en 2010, et dévoilera, le 16 avril prochain son premier album intitulé «Vakoka».

Holy Danielle 

Les commentaires sont fermées.