Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

3è baisse des prix a la pompe  : les transporteurs campent sur leur position

3è baisse des prix a la pompe  : les transporteurs campent sur leur position

Malgré la troisième baisse successive depuis le début de l’année des prix à la pompe du carburant, enregistrée depuis lundi dernier à minuit, les transporteurs campent toujours sur leur position, et persistent à n’observer aucune diminution des tarifs de transport, bien que le gazole, principal carburant utilisé par ces derniers ait connu une baisse de prix de 270 ariary et se vend désormais à 2 540 ariary le litre. D’ailleurs, c’est le gazole qui a connu la plus forte baisse. Vendu à 3 170 ariary le litre en début d’année, le prix du produit a donc connu une diminution de 630 ariary par litre après trois baisses successives.

D’après le président de l’Union des coopératives de transport suburbain (UCTS), Fidimalala Rakotoarimanana, « Tant que l’Etat de son côté ne révise pas à la baisse les droits et taxes qu’il nous impose, et ne maintienne pas à leur niveau actuel les prix des pièces de rechange à titre de mesure d’accompagnement, nous sommes obligés de camper sur notre position ». Pour étayer ses dires, il a cité à titre d’exemple le droit de stationnement qui était de 18 000 ariary pour passer à 50 000 ariary actuellement, ainsi que le prix d’un filtre à huile, qui s’acquiert à 42 000 ariary actuellement contre 29 000 ariary auparavant. « J’aimerais noter que nous n’observons de hausse du tarif de transport que tous les dix ans », a-t-il conclu.

De leur côté, les quelques présidents d’association pour la défense des consommateurs que nous avons contactés hier, se sont indignés de cette position des transporteurs. « Nous allons nous réunir dans les prochains jours pour décider de la stratégie à adopter et des dispositions à prendre », a indiqué l’un d’eux.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.