Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Medias : la radio, principale messagère

Medias : la radio, principale messagère

La journée internationale de la radio, samedi dernier, n’a pas été oubliée par les professionnel des médias.

«Il s’agit d’une journée importante pour tous les professionnels des medias, plus particulièrement la radio, dans la mesure où c’est un moment où nous pouvons exprimer ensemble, avec d’autres consœurs, des messages à la population ». Tel est la déclaration d’un haut responsable d’une station de radio locale, en la personne de Tahiana Rasolojaona, samedi dernier à Analakely, lors de la célébration de la journée internationale de la radio. Un évènement qui est d’ailleurs presque passé inaperçu auprès de la majorité des citoyens. Au moment où la frénésie technologique bat son plein, notamment chez les jeunes, la radio fait, en effet, figure de second couteau.

A Madagascar, cependant, elle semble encore figurer en bonne place parmi les vecteurs d’informations les plus écoutés. Sur ce, les professionnels des médias, en particulier la radio, disposent encore de beaux jours devant eux. La présence de l’organisation de la « Coalition des radio pour la consolidation de la paix » jouera, dans cette optique, un rôle fondamental. A titre d’exemple, le thème de la journée internationale de la radio cette année est « La radio en situation d’urgence et de catastrophe ». Un thème qui coïncidence ou non, mais sied notamment à la situation interne de Madagascar qui a bien besoin de ce moyen de communication non seulement pour véhiculer des messages mais également pour évaluer la réalité dans une localité déterminée. « La radio est (…) particulièrement adaptée pour toucher les communautés isolées et les personnes vulnérables et donne à tous, quel que soit le niveau d’instruction, la possibilité de participer au débat public. La radio joue aussi un rôle central dans les systèmes de communication d’urgence et l’organisation des secours après une catastrophe naturelle », rapporte sur ce point le communiqué de presse de la Coalition des radios, samedi dernier.

Cette dernière n’a d’ailleurs pas manqué de faire honneur à cette journée en misant sur des activités de proximité. C’est ainsi qu’une coproduction, effectuée conjointement par les membres sur le thème « La radio et moi, en période de crise et de catastrophe » a été diffusée à travers le pays. Du reste, des émissions d’animation ont également été tenues pour faire participer la population. A noter aussi que des stations-radio ont ouvert leurs portes aux enfants d’écoles primaires publiques. Pour la coalition des radios, « la célébration de la journée a également pour objectif d’intéresser la jeune génération aux métiers de la radio et de donner l’opportunité à des enfants issus de familles précaires de s’épanouir », note le groupe.

Jao Patricius

Les commentaires sont fermées.