Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Journée  : tisser un lien avec les malades

Madagascar n’a pas manqué de participer à la Journée mondiale des Malades, célébrée tous les 11 février à travers le monde. Dans les aumôneries des hôpitaux de Befelatanana et de l’HJRA, un culte religieux a été organisé pour l’occasion, suivi de la visite des malades qui y suivent des traitements pour tisser des liens de solidarité afin qu’ils se sentent écoutées et reconnues.

Célébrée depuis plus de 20 ans, la journée dédiée aux malades invite à la solidarité avec les personnes qui expérimentent la dure réalité de la maladie et de la souffrance. Instituée sous l’inspiration du pape Jean-Paul II, la journée rappelle la dignité de toute personne, malade ou âgée.

La maladie, surtout lorsqu’elle est grave, met toujours l’existence humaine à rude épreuve et apporte avec elle des interrogations qui creusent en profondeur. Parfois, le premier moment peut être de révolte : pourquoi cela m’est-il arrivé ? On se sent désemparé, la tentation devient grande de penser que tout est perdu, que désormais rien n’a plus de sens…

Dans ces situations, la foi en Dieu est, d’une part, mise à l’épreuve et, d’autre part, révèle en même temps toute sa puissance positive, a souligné le pape François dans son message. Non pas parce que la foi fait disparaître la maladie, la douleur ou les problèmes qui en dérivent, mais parce qu’elle offre une clé avec laquelle nous pouvons découvrir le sens le plus profond de ce que nous sommes en train de vivre. En fait, la journée des malades offre une carte lumineuse et remplie d’espérance.

Noro Niaina

Les commentaires sont fermées.