Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Education  : mise à jour du programme d’anglais

L’enseignement de la langue anglaise ne cesse de se développer dans les établissements scolaires primaires et secondaires du pays. Erik Lundell, expert américain en langue anglaise qui a travaillé de concert avec le ministère de l’Education nationale (Men) à la révision et l’amélioration du programme d’anglais dans les lycées, a présenté le travail abattu au cours des dix mois qu’il a passés à Madagascar. Partis d’un état des lieux, effectué dans les niveaux seconde, première et terminale, les travaux ont fait ressortir des mises à jour sur le contenu, l’approche pédagogique, et les activités de classe, lesquelles reposent sur l’adaptation du contexte de l’enseignement de la langue de Shakespeare à la réalité malgache.

L’expert Erik Lundell a confié que les lycéens malgaches ont du potentiel. De son côté, le ministre de l’Education nationale, Paul Rabary, a mis en avant que l’anglais est une langue d’opportunité qu’il faudrait s’approprier. «L’anglais peut être un point d’appui pour la réforme curriculaire. A travers de simples observations, échanges et participations, elle s’ouvre aux élèves et s’imbrique à l’environnement de l’école», a indiqué le numéro un de l’Education nationale. La révision du curricula est engagée, aussi bien dans les disciplines littéraires que scientifiques. Madagascar est devenu un modèle dans la révision curriculaire en Afrique.

La particularité de ce projet est la collecte sur terrain des données sur le contenu du programme, afin d’éviter le «top down». Des ateliers, des enquêtes et des interviews auprès des enseignants et des élèves ont de ce fait été initiés afin de déceler leurs besoins en termes de formation, a expliqué le directeur des études et de la recherche pédagogique auprès du Men, Nirina Voahirana Razafindrabe.

Noro Niaina

Les commentaires sont fermées.