Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Media  : l’association Centre de presse malgache renaît de ses cendres

Media  : l’association Centre de presse malgache renaît de ses cendres

«Le plus important est d’avoir un local qui soit à nous et que les journalistes et les autres membres du Centre de presse peuvent utiliser. Ce n’est pas très spacieux, mais il faut apprécier la fonctionnalité et la convivialité des lieux, sans oublier le fait que l’on se trouve en centre-ville et non loin des deux précédents locaux. Notre but est de proposer un espace de travail pour les journalistes. Vous venez de faire un reportage, vous pouvez écrire votre article, ici au Centre de presse et l’envoyer à votre desk». Une explication de la présidente de l’association Centre de presse malgache (CPM), Anny Andrianaivonirina.

En effet, l’association CPM renaît de ses cendres et a présenté aux journalistes son nouveau local, situé à Antsakaviro. Cet emménagement marque un nouveau départ et de nouvelles perspectives en faveur des journalistes.

Selon les explications, le Centre de presse malgache va présenter son projet de Plateforme de formation et d’accompagnement des journalistes en partenariat avec l’Unesco. C’est un centre de formation en ligne qui a la particularité de répondre aux besoins des journalistes malgaches. Il y aura un système de coaching privilégiant le partage d’expériences, un centre de documentation et des cours en ligne. L’équipe va visiter les rédactions de la capitale et se déplacer dans les régions pour faire connaitre la Plateforme Ivongazety et vulgariser son utilisation.

Il faut savoir que le CPM assure lui-même ses charges, ainsi il espère raffermir les coopérations avec les partenaires. «Nous ne voulons pas être des assistés, mais de vrais partenaires. Les financements et autres aides que nous espérons recevoir d’un organisme international, d’une ambassade, d’une entreprise, du gouvernement ou d’un mécène, seront justifiés par un intérêt mutuel et des résultats probants», a fait savoir Anny Andrianaivonirina.

Nadia

Les commentaires sont fermées.