Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

FNUAP  : 3.500.000 USD en faveur de la santé et du développement

FNUAP  : 3.500.000 USD en faveur de la santé et du développement

Le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) à Madagascar renouvelle son engagement en faveur de la promotion de la santé et du développement dans la Grande île. Cet organisme onusien investira un budget de 3.500.000 de dollars cette année 2016 dans des actions se rapportant à quatre volets prioritaires, à savoir la santé maternelle et néonatale, la planification familiale et la sécurisation des produits de santé de la reproduction, la santé sexuelle et reproductive des adolescents, ainsi que le genre, la population et le développement.

La signature officielle des Plans de travail annuels (PTA) de quelques départements ministériels, qui collaborent avec le Fnuap dans le cadre du programme de coopération de l’organisme avec Madagascar, a été effectuée avant-hier à l’immeuble Plan à Anosy. Il en de même des PTA des organisations appuyées par le Fnuap dans le cadre de ce financement pour l’année 2016, telles que Asos, Salfa et la Faculté de médecine d’Antananarivo. La cérémonie de signature des PTA se déroulera ultérieurement pour les autres partenaires, qui mettront également en œuvre des activités avec l’appui du Fnuap, à savoir le ministère de la Santé, l’Instat, Salama et Marie Stopes Madagascar.

Atsimo-Andrefana, Vatovavy-Fitovinany et Androy priorisées

Les activités du plan d’action auront, entre autres, comme priorités programmatiques d’améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive, d’accroître l’accès des jeunes à l’information et à l’éducation sexuelle, de prévenir et d’agir contre les violences basées sur le genre, d’assurer la collecte, l’exploitation, l’analyse et la diffusion des données pour la population. Les efforts seront concentrés dans les districts des régions Atsimo-Andrefana, Vatovavy-Fitovinany et Androy.

Ces plans de travail entrent dans la deuxième année de mise en œuvre du septième programme de coopération du Fnuap avec le gouvernement malgache. Programme de coopération qui, rappelons-le, vise la réduction de la pauvreté ciblant les femmes et les jeunes adolescents, et plus particulièrement ceux qui vivent dans les zones rurales reculées à travers notamment, la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, tout en tenant compte des facteurs socioculturels du pays.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.