Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Bourses impayées  : les étudiants malgaches en Chine, sursitaires de 4 mois

Bourses impayées  : les étudiants malgaches en Chine, sursitaires de 4 mois

Les étudiants boursiers du gouvernement malgache en Chine auront jusqu’au mois de juin prochain pour régler leurs arriérés, s’ils veulent poursuivre leurs études. C’est ce qu’on a appris auprès de l’Association des parents d’étudiants boursiers de l’Etat malgache à l’extérieur (Apebeme). Ce sursis a pu être obtenu grâce aux requêtes de ces étudiants auprès de leur université respective.

«C’est la dernière grâce accordée, après plusieurs non-respects par nos jeunes des dates avancées auprès de leurs établissements», a souligné le président de l’Apebeme, Alexandre Randrianjanahary.

Le dernier envoi par l’Etat malgache, au mois de décembre dernier, de l’équivalent de 8 mois de bourses, n’a pas pu recouvrir que les impayés de l’année scolaire 2012-2013.

«Le montant d’un mois de bourses étant évalué à 650 euros, les étudiants peinent à joindre les deux bouts malgré cet envoi», a ajouté le président de l’Apebeme. Ces étudiants devront donc encore régler leurs arriérés au titre des années universitaires 2014-2015 et 2015-2016, sous peine d’être renvoyés. Dans ce cas, ceux qui sont en phase de terminer leurs études n’ont pas le droit de présenter leur mémoire.

 Il convient de noter toutefois que, d’après Alexandre Randrianjanahary,  certaines universités n’ont pas accordé de sursis. Ce qui va sûrement obliger les concernés de rentrer bredouilles au pays, grossissant ainsi les rangs de ceux qui sont déjà au pays après avoir vécu la même situation. «Ce qui est déplorable, car nombreux parents se sont ruinés pour envoyer leurs enfants poursuivre leurs études à l’étranger, quitte à vendre leur patrimoine ancestrale», a noté le président de l’Apebeme.

La situation n’est guère mieux pour les étudiants en France. Depuis 2012, aucune bourse ne leur a été allouée. Aux dernières nouvelles, et de source auprès d’un haut responsable du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ces derniers vont recevoir ce mois de février, au titre de la première tranche, une bourse d’études de deux mois.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.