Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ankadimbahoaka  Accord conclu entre Filatex et les habitants

Ankadimbahoaka  Accord conclu entre Filatex et les habitants

Les relations sont au beau fixe entre les opérateurs du groupe Filatex et la population d’Ankadimbahoaka. Une deuxième rencontre a encore été organisée entre les deux parties, samedi dernier pour régler les détails des clauses de l’accord bipartite portant sur la libération de la propriété de la société immobilière occupée par les riverains.

Le problème à l’origine de la longue crise entre la population d’Ankadimbahoaka et la société de promotion immobilière a été réglé, en principe, par la médiation menée par l’association Hafari malagasy, requise à l’occasion. Les protagonistes ont fait des concessions mutuelles suite aux interventions des techniciens et des facilitateurs, obligés de faire des navettes des jours durant pour aboutir à ce résultat. La population a accepté de céder la place mais la société Filatex, en contrepartie, doit prendre en charge leur recasement. Les parties concernées ont donc émis respectivement des propositions pour la mise en application du protocole d’accord, le week-end dernier, pour préserver les relations de bon voisinage qui ont toujours existé depuis l’implantation de cette société sur les lieux.

Des options

Dans ce cadre, les représentants de Filatex ont avancé plusieurs options aux bénéficiaires. Deux suggestions ont particulièrement retenu l’attention de la population puisque dans le premier schéma, la société s’engage à verser à chaque famille le montant de la somme investie pour la mise en valeur de sa parcelle, pour la dédommager et l’aider à s’installer sur un terrain voisin, aménagé par les soins de Filatex. La deuxième option porte sur leur relogement dans des maisons d’habitation modernes construites par la société sur le même terrain, aménagé auparavant. Aucun  dédommagement ne leur sera versé dans ce cas.

Les idées ont donc divergé mais la majorité des futurs bénéficiaires préfèrent davantage être dotés de maisons que d’argent. Dans un esprit démocratique toutefois, et pour discuter à tête reposée, ils ont demandé un délai pour se concerter entre eux avant d’annoncer une décision. Les responsables de la société Filatex, en constatant l’exiguïté du terrain destiné au recasement leur a aussi expliqué la nécessité de l’extension de la surface constructible. De ce fait, il a été convenu  entre les concernés d’œuvrer de concert pour rechercher des terrains que la société achètera pour les reloger. Satisfaits de l’amélioration de la relation sociale existant actuellement dans ce quartier, des représentants des habitants ayant occupé le domaine de la société Filatex se sont déclarés prêts à se déplacer dans d’autres secteurs à condition de bénéficier des conditions de prise en charge annoncées dans le protocole d’accord. La résolution de la situation étant basée sur le dialogue, aucune proposition ne doit être écartée et doit être étudiée minutieusement, ont avancé les participants. Pour sa part, le médiateur a informé les parties en présence de l’existence d’un terrain pouvant convenir à ce projet dans le fokontany de Namontana.

« Tout doit être mis en œuvre dans l’intérêt et le bien-être de la population », selon la déclaration des représentants de la société immobilière. Il a été précisé au cours de cette rencontre que des mesures d’accompagnement seront prises parallèlement à l’accord. Le programme de relogement des habitants des 3 secteurs inclus dans la propriété de la société immobilière prévoit la régularisation administrative des parcelles allouées à chaque famille bénéficiaire.

Une autre rencontre est prévue dans les jours à venir sous l’égide de l’association Hafari malagasy, facilitatrice dans la résolution de cette crise.

Manou

Les commentaires sont fermées.