Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes : rincée de bois vert sur le trafic de bois de rose

Guerre ouverte entre un groupe de fonctionnaires au sein du département de l’Environnement et des éléments nageant dans les sphères du pouvoir. Le Ministre responsable du secteur lui-même a dû se sentir serré dans ses basques, il en a pris pour son grade, mais ça n’était que pichenette en comparaison de la désignation d’une conseillère à la Présidence, nommément citée, accusée de commerce d’influence et d’avoir pesé de toute l’autorité de sa charge pour libérer des griffes de la justice un acteur lourdement suspecté d’avoir trempé dans le trafic. A partir de ces révélations la préoccupation de l’opinion s’est résumée à s’interroger «à qui profitent les opérations». Comme souvent les rumeurs posent la question et suggèrent une seule réponse. Ça n’est que rumeur.

Les commentaires sont fermées.