Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Contentieux électoraux : aucune ne requête déposée cette semaine

Contrairement à la semaine dernière, les requêtes déposées auprès de la Haute cour constitutionnelle (HCC) n’ont plus afflué ces derniers jours. Une source auprès de cette institution indique qu’elles sont au nombre d’une vingtaine depuis le début de la semaine. Un nombre largement dépassé par celui des communales qui a atteint les 1700 requêtes et plus.

La HCC n’a de ce fait reçu aucune requête cette semaine. Pourtant aucun délai n’est fixé pour la déposition de ces dossiers. Candidats, observateurs et grands électeurs ont pourtant multiplié les déclarations après les élections et même le jour des élections pour dénoncer les anomalies qu’ils ont pu constater. Mais finalement ces derniers ne semblent plus aussi pressés de déposer leurs requêtes. Seuls quelques partis politiques ont ainsi déposé les leurs auprès de la HCC, dont le Tim, le Mapar, le MMM et le Monima. La majorité d’entre celles-ci concernent des demandes d’annulation de voix et de résultats dans quelques circonscriptions, voire même des élections dans toute l’île.

Par ailleurs, aucune plainte n’a encore été déposée à l’encontre de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni),  malgré les déclarations du président de cette institution, Hery Rakotomanana, lors de la proclamation des résultats provisoires, samedi dernier à Alarobia. Celui-ci a en effet indiqué que la Ceni reste ouverte aux critiques mais demande à ce qu’elles soient accompagnées de preuves. Des preuves qui devraient par la suite être remises aux instances compétentes, notamment la HCC, selon les déclarations du numéro un de la Ceni.

T.N.

Les commentaires sont fermées.