Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Analamanga : des mesures d’austérité s’imposent

Chargée de son lot de sans-abri et de sans-emploi, la région Analamanga figure en pôle position en matière de problèmes sociaux liés à la paupérisation de sa population, estime Faneva Raholdina, en tant qu’observateur de la vie nationale.

Adoptant le ton du discours présidentiel d’Iavoloha, il recommande l’application stricte de l’austérité au sein des institutions pour alléger les dépenses publiques. Les présentations de vœux ne devront pas occasionner de dépenses faramineuses en cette période de l’année,  doivent se faire dans la modestie au sein des ministères, dixit Faneva Raholdina. Les citoyens doivent être informés des mesures d’austérité ordonnée aux hautes personnalités de l’Etat, selon cet observateur. La comptabilisation des crédits alloués par les bailleurs doit être communiquée en toute transparence à la nation pour éviter les détournements grevant les caisses de l’Etat, a-t-il annoncé.

Dans un calcul logique, Faneva Raholdina a suggéré la redynamisation de la soupe populaire payante communément appelée « Tsaky pop », à la mode durant la période socialiste pour sauver la population de la malnutrition, faute de mieux. Une enveloppe financière de 1 milliard d’ariary suffira à nourrir quotidiennement 400.000 individus qui payeront respectivement chaque plat consommé à 500 ariary pour renouveler  indéfiniment le cycle.

Manou

Les commentaires sont fermées.