Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Exploitation sexuelle des enfants : la lutte contre la traite renforcée

Exploitation sexuelle des enfants : la lutte contre la traite renforcée

La traite à des fins d’exploitation sexuelle est une des pires formes de violation des droits humains et une forme d’esclavage moderne, tout en étant l’une des facettes les plus dures de la violence basée sur le genre.

En vue de renforcer davantage la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants, l’ONG Ecpat France Madagascar continue sa démarche. Cela consiste à appuyer les différents acteurs susceptibles d’être le levier dans la protection effective des enfants face à l’Exploitation sexuelle à des fins commerciales (Esec) et au tourisme sexuel impliquant des enfants (Tsie).

A Antananarivo, des associations telles que Mifama, le Club Vintsy Famelona… ont été formées sur «La protection des enfants face à l’Esec». Récemment, l’Hôtel Le Louvre à Antaninarenina a sollicité l’intervention d’Ecpat France pour appuyer tout son personnel et pour le former sur «Les mécanismes de prévention et signalement des cas de tourisme sexuel en milieu hôtelier». Une initiative encourageante, servant de modèle à tous les hôteliers et professionnels du tourisme.

A Nosy Be, lieu d’intervention d’Ecpat France à part la ville d’Antananarivo, plusieurs modules ont été dispensés aux acteurs locaux. Parmi les sujets déjà abordés, on peut citer «L’écoute lors de l’audition des enfants victimes de maltraitance pour les responsables et enquêteurs du commissariat local», ainsi que «La protection de l’enfant face à l’Esec à l’endroit des membres du Réseau de protection de l’enfant». Par ailleurs, les guides touristiques, membres de l’association des guides touristiques de Nosy Be (AGTNB) ont également été formés sur le thème : «Comment prévenir le Tsie dans les sites touristiques».

Des intervenants sociaux, des enseignants et scouts qui travaillent directement avec les enfants ont reçu la formation sur le «Programme de renforcement de l’autoprotection des enfants face aux violences sexuelles». Ce programme qui a commencé au mois de décembre dernier a pour but d’aider les enfants à mieux se connaître, à se respecter et à respecter les autres, à identifier les situations de danger et à y trouver des solutions.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.