Flash
Préc Suiv

Us et coutumes: sain devant Dieu et face aux partisans, sali dans les réseaux sociaux

La campagne électorale se joue sur deux registres, et des deux côtés on entonne sur le même ton. Un culte religieux a précédé l’ouverture des hostilités. L’un et l’autre entendaient prendre Dieu et les croyants à témoin de la sainteté de leur âme et de la santé de leur esprit avant que ne débutent les impuretés peu chrétiennes auxquelles ne peut échapper une bataille sans merci. Il s’agit bien d’un duel que rien ne réglemente : une fois les bondieuseries exécutées aucune balise ne saurait encadrer les diableries. L’image que se fera l’opinion viendra peut-être à limiter les débordements d’inélégance. Le Président de demain est dans le pré sous les yeux du public.

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique