Flash
Préc Suiv

Paositra Malagasy: passation de service au forceps

Paositra Malagasy: passation de service au forceps

Forcing. C’est ainsi que le DG sortant de la Paositra malagasy Nirina Augustin Rakotomalala a qualifié la passation de service entre lui et le DG entrant, Richard Ranarison, le 5 décembre dernier, à Antaninarenina.

Après des tirs croisés par médias interposés, c’est dans une ambiance tendue que Nirina Augustin Rakotomalala  a passé le flambeau à Richard Ranarison dernièrement. De manière précipitée, le DG sortant dénonce même une passation bousculée et à la va-vite.

« Etant légaliste, je suis prêt à faire la passation à condition qu’elle soit effectuée dans les règles de l’art et le respect de la loi », a-t-il déclaré. Pour lui, le Conseil d’administration de la Paositra malagasy abuse de son pouvoir.

Et de s’interroger, «tout au long de ma carrière de postier en tant que fonctionnaire, je n’ai jamais été sanctionné ni traduit devant le Conseil de discipline. Alors, pourquoi le PCA de la Paositra a-t-il voulu me dénigrer dans la presse en soulignant que j’ai commis une faute professionnelle ? C’est une dénonciation calomnieuse car, par-dessus-tout, la préservation de l’intérêt de l’entreprise et celui du personnel demeure ma préoccupation principale.».

Le Conseil d’Etat saisi

Nirina Augustin Rakotomalala persiste et signe que la nomination du nouveau DG a outrepassé les règlementations en vigueur. Elle a été faite selon la volonté tendancieuse du Conseil d’administration. Et il ne va pas en rester là et porte l’affaire devant le Conseil d’Etat. « Pourquoi a-t-on voulu précipiter en deux temps trois mouvements cette passation ? », une grande question qui nécessite une réponse claire.

Dans quelques jours, le Conseil d’Etat va donc statuer sur cette affaire. En attendant, le DG sortant lance un appel au calme à l’ensemble du personnel de la Paositra malagasy.

Recueillis par RA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique