Flash
Préc Suiv

Dans 5 districts: le paludisme éliminé

Dans 5 districts: le paludisme éliminé

L’atteinte des objectifs relatifs à l’élimination du paludisme n’est plus utopique. Comme indicateur, le directeur de la lutte contre le paludisme a fait savoir hier, à Androhibe que « cinq districts ont réussi à éliminer le paludisme pour cette année 2018 ». Il s’agit notamment d’Antananarivo-ville, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano, Antsiranana I et Antsirabe I.

Mais, les efforts allant dans ce sens ne devraient pas en rester là. La lutte continue ainsi avec l’appui des Partenaires techniques et financiers (PTF) surtout dans les zones à forte endémicité, notamment en cette saison de paludisme, du décembre au mois de mai.

« Les populations se doivent de rester vigilantes tout en utilisant à bon escient les moustiquaires imprégnées d’insecticide. L’automédication en cas de la hausse de la température est à éviter et il faut assainir l’environnement », a-t-on conseillé.

Les zones à forte endémicité

A Madagascar, 39 districts où vivent 21,6% de la population, se trouvent dans la zone à forte endémicité du paludisme. En 2017, quatre districts sont en voie d’éliminer cette maladie infectieuse, à savoir Antsirabe II, Manjakandriana, Antsiranana II et Mahajanga I.

« On parle d’un statut pré-éliminé quand le taux de positivité dans une zone est inférieur à 5%. A titre d’exemple, sur les 100 personnes diagnostiquées, 5 au miximum sont testées positives », a ajouté notre source.

Parmi les zones à forte endémicité figurent les districts de Toliara II, Sakaraha, Ampanihy, Betioky Ihosy. Toutefois, la distribution des moustiquaires et la campagne d’aspersion intra domiciliaire d’insecticides continue cette année et en 2019.

 

 Fahranarison

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique