Flash
Préc Suiv

Sava et à Analanjirofo: Rajoelina encore plus proche de la population

Sava et à Analanjirofo: Rajoelina encore plus proche de la population

Plus proche de la population. Ce fut l’option choisie par le candidat n°13, Andry Rajoelina, dans le cadre de sa campagne électorale, hier.

L’ancien homme fort de la Transition a poursuivi son périple pour le second jour de la campagne électorale dans les communes rurales de Marojala (Sambava), d’Ambodiangezoka (Andapa) d’Ampohibe (Antalaha) et d’Anjahana (Maroantsetra). Le porte-fanion du «Tanora malaGasy Vonona» (TGV) a choisi d’aller au contact direct des gens des zones reculées de la partie Nord-Est de Madagascar. Des localités dites cruellement «Tany lavitra Andriana» et qui n’ont jamais bénéficié de la visite d’aucun président, ni d’aucun candidat à l’élection présidentielle.

«Le pays a besoin d’un candidat jeune, dynamique, patriote et visionnaire pour rattraper le retard de la Grande île en matière de développement», a souligné le fondateur de l’IEM tout au long de son périple.

En effet, sans attendre l’issue du scrutin, Andry Rajoelina a tout de suite apporté des solutions aux problèmes rencontrés par la population de Sava et d’Analanjirofo. A Titre d’illustration, à Marojala, il a offert des madriers et de matériel nécessaire à la construction d’un pont ravagé par les intempéries, rendant cette localité complètement coupée du reste de la région et du pays tout entier.

D’après les explications du maire, les deux derniers cyclones qui ont frappé dernièrement le district de Sambava, ont ravagé tous les bâtiments administratifs et les infrastructures de la commune. «Alors que notre ville a été ravagée par le cyclone, aucun responsable étatique n’est venu à notre secours», a fait savoir le maire de cette localité.

Vanille : un laboratoire spécialisé

Par ailleurs, sachant que les régions Sava et Analanjirofo sont connues et reconnues comme étant des zones productrices de vanille, Andry Rajoelina a promis d’installer un laboratoire spécialisé dans la partie Nord-est de la Grande île pour améliorer sa qualité et son prix.

Et lui de rappeler que du temps du régime Ravalomanana, le prix de ce produit était descendu au plus bas. Ce fut durant la période de Transition que le prix actuel a été fixé. L’IEM prévoit également d’installer à Madagascar une usine de fabrication de kits solaires à lampes LED.

Même engouement à Ambodiangezoka, district d’Andapa qui a réservé un accueil chaleureux au couple Rajoelina. Le candidat du «Tanora malaGasy Vonona» est venu remercier la population locale qui a voté massivement en sa faveur lors du premier tour.

A Ampohibe, district d’Antalaha, le président fondateur du TGV-Mapar a réitéré que «je serai un président soucieux des femmes, des enfants, des jeunes, des personnes âgées et des plus démunis. Un président de tous les Malgaches sans exception».

Du reste, lors de son périple, le candidat n°13 a initié ses partisans sur l’utilisation du bulletin unique, tout en les encourageant d’aller voter le 19 décembre.

Recueillis par Rakoto

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique