Flash
Préc Suiv

Jouer avec le feu

Jouer avec le feu

Chaque candidat use d’astuces, dorénavant, pour remporter le jackpot, sans compter les faits d’armes de leurs partisans, rivalisant d’adresse pour se montrer à la hauteur. Face à cette rude concurrence, les organisateurs ont  promis une maîtrise de l’opération pour rétablir les erreurs du passé, mais aucun indice n’a permis de détecter la véracité de leurs assertions, du moins jusqu’à preuve du contraire. Les violations de textes, révélées lors du premier tour, tendent à se renouveler, sans prise de dispositions idoines, puisque la guerre médiatique débridée est déjà engagée par certaines parties. Des affiches sont placardées dans des emplacements interdits, mais les responsables organisationnels tardent toujours à réagir. Leur contribution à la bonne marche de ce tour « supplémentaire » n’est point perçue pour baliser les faibles d’esprit, adeptes traditionnels des bavures électorales d’ailleurs, au risque de provoquer de nouveaux cafouillages avant, pendant ou après les scrutins.

Aucun des candidats ne s’est plaint d’anomalies jusqu’alors, mais les ont certainement enregistrées pour en faire usage au moment opportun. La vigilance doit pourtant être de mise cette fois, particulièrement dans les rangs des organisateurs et décideurs en tout genre, puisque les moindres étincelles pourront provoquer de graves incendies dans le contexte actuel où le peuple aspire réellement au changement, vu les votes qu’il a exprimés au premier tour. Des règles de jeux claires sont donc attendues dans l’intérêt de tous.

Manou

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique