Flash
Préc Suiv

A l’approche des fêtes: les dindes déjà à 95.000 ariary

A l’approche des fêtes: les dindes déjà à 95.000 ariary

A quelques semaines de la fête de Nativité et de la Saint Sylvestre, les prix s’envolent déjà au marché. Cette année encore, les volailles sont hors de portée. Et même en marchandant, une véritable culture chez les Malgaches, on est loin du compte.

Hors de prix. Ceux qui veulent anticiper les préparatifs des fêtes de fin d’année, en faisant dès maintenant leurs emplettes, notamment en produits non périssables  pour éviter les éventuelles flambées des prix  déjà observées sur le marché, à une semaine avant la fête de la Nativité et à la veille du Nouvel an,  sont déçus. Car, il semble que les commerçants ont également pris de l’avance pour imposer, d’ores et déjà, des tarifs assez chers. Et combien coûte à titre d’exemple une dinde ou une oie entière ?

A Mahazo, une dinde est vendue entre 90.000 et 95.000 ariary, une oie s’acquiert à 50.000, voire 60.000 ariary, si elles étaient proposées entre 20.000 et 30.000 ariary il y a encore une semaine, d’après un client.

Ceux qui ont un portefeuille moins garni devront se rabattre sur des produits moins chers, comme les canards, marchandés entre 20.000 et 25.000 ariary, selon leur taille et même cas pour les poulets (20.000 ariary). Les vendeurs qui s’approvisionnent à Ambatondrazaka, Anjozorobe ou Arivonimamo, expliquent cette envolée de prix par la hausse des prix de vente au niveau des producteurs.

Le prix de l’œuf  également

Après avoir fait le tour de quelques marchés, force est de constater que cette hausse touche également d’autres produits. C’est le cas pour les œufs, qui sont particulièrement très convoités pendant les festivités de Noël. Ainsi, les petits calibres ne s’acquièrent qu’à partir de 480 ariary la pièce dans les marchés d’Ambohidahy et d’Andravoahangy, tandis que le prix des gros rouges atteint jusqu’à 600 ariary….

 

Fahranarison

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique