Flash
Préc Suiv

Passage à tabac

Passage à tabac

Une vidéo d’une rare violence a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux tout au long du week-end. Du côté d’Antanimena, tôt samedi dernier, trois gars bien bâtis avaient réglé leur compte à deux hommes à genoux, suppliant même à ces bourreaux de…Le terme «agression» ne suffit pas à décrire ces brutalités ignobles, indignes d’un vrai homme.  Sans état d’âmes,  c’est un passage à tabac ultra violent, à l’image d’un film d’action. Ceux qui l’ont vu, ont eu du mal à cacher leur indignation. C’est odieux et révoltant. Ames sensibles s’abstenir.

Et là, il faut dire que les deux hommes à terre, à la merci de leurs assaillants sont bien amochés. Leur calvaire a duré quelques minutes sans que personne aux alentours ne soit intervenu, de peur de s’attirer les foudres de ces trois gros bras qui se croient au-dessus de la loi et prêts dans ce sens à s’en prendre à tout le monde.

Comment peut-on tolérer et laisser passer «ces actes barbares et insupportables», comme la Primature l’a bien souligné dans son communiqué ? D’autant que les protagonistes ne sont pas n’importe qui car à peine, le film est diffusé sur le net que leur identité est connue. Et cela a suscité davantage de vives réactions sur les réseaux sociaux.

D’après les informations recueillies, l’un des trois agresseurs est le fils du directeur de sécurité de la Primature. Et paraît-il que l’un des hommes à genoux est un avocat. En un mot, ils se sont attaqués à la mauvaise personne. Un homme de la loi qui par concours de circonstance, aux motifs futiles, a eu la poisse de croiser sur son chemin ces trois terreurs qui se croient intouchables, au nom de leur père. A coup sûr, ce dernier, vu son statut, est couvert de honte.

Quand le pouvoir monte à la tête, le fils se prend pour un caïd et ce serait son père qui va en prendre pour son grade. Sans attendre, la primature a réagi, « une enquête est ouverte et aucune intervention n’est tolérable »,  a-t-elle conclu dans son communiqué.

JR.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique