Flash
Préc Suiv

Rencontre avec la Ceni à Nanisana: le système informatique, sujet à caution

Rencontre avec la Ceni à Nanisana: le système informatique, sujet à caution

Le traitement des résultats, notamment au niveau du système informatique, constitue le point d’achoppement dans la discussion entre les représentants des candidats et la Ceni hier, à Nanisana.

Au-delà des questions d’organisation,  le traitement des résultats au niveau de la Direction du système informatique (DSI) a également été  l’un des points saillants débattus  à Nanisana. Et pour cause, les candidats veulent avoir la latitude de suivre de près la manière dont la Ceni traite les résultats à travers leur logiciel.

Une requête que le président de cet organe, Hery Rakotomanana a refusée avec mécontentement. D’ailleurs, d’après ses arguments, les candidats voudraient tripatouiller les résultats, alors qu’il s’agit d’une demande légitime. A ce sujet, la Ceni et les représentants des candidats au second tour ne sont pas sur la même longueur d’ondes.

D’après l’homme fort de la Ceni, ce logiciel est d’une importance capitale qu’une simple erreur peut affecter tout le processus électoral. Néanmoins, une simulation du logiciel sera organisée les 6 et 7 décembre prochains, pour lever tous les doutes. A vrai dire, les candidats veulent juste s’assurer de la transparence et de la crédibilité du scrutin.

De l’impression des bulletins uniques jusqu’au traitement des résultats, la Ceni a en tout cas essayé de jouer la transparence en vue du scrutin du 19 décembre. Ainsi, la collaboration des candidats est fortement sollicitée.  Les candidats ainsi que leurs représentants sont conviés à participer à toutes les activités de la Ceni, allant des préparatifs au traitement final des résultats.

En tous cas, ce cadre de concertation multi acteurs a permis à la Ceni d’éclaircir certains points, notamment ceux relatifs aux craintes des candidats qualifiés au second tour.

Les préparatifs avancent

Une confrontation directe des résultats sera même organisée. «Nous imprimerons une copie des PV des SRMV pour les candidats pour qu’ils puissent faire le compte avec nous», a indiqué le vice-président de la Ceni, Thierry Rakotonarivo, tout en les invitant  à apporter leur propre matériel de comptage.

En d’autres termes, les préparatifs vont bon train. L’impression des 10.300.000 de bulletins uniques se fera, dès ce jour, en Afrique du Sud et sera achevée d’ici le 8 décembre.

Etant donné que la campagne électorale débutera officiellement mardi prochain, la Ceni a déjà établi tout le calendrier pour les passages à l’antenne, notamment les débats publics entre les candidats ainsi que leurs représentants. Ces derniers passeront ainsi sur les chaînes nationales tous les mercredis et vendredis avant le 19 décembre, tandis que les candidats seront conviés chaque dimanche.

En attendant, l’organe électoral procèdera à la formation de tous les membres des bureaux de vote, comme indiqué dans les différentes recommandations des différents acteurs, notamment les partis politiques ou encore les observateurs nationaux et internationaux. Au moment du traitement des résultats, la Ceni prévoit une rencontre journalière avec les représentants des candidats pour dresser un rapport général.

Rakoto

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique