Flash
Préc Suiv

LFI 2019: 44,3 milliards pour les élections

LFI 2019: 44,3 milliards pour les élections

Comme prévu, les communales et les législatives devraient se tenir d’ici l’année prochaine. A ce sujet, le budget électoral prévu dans la LFI 2019 est d’un montant 44,3 milliards d’ariary, contre 40 milliards pour cette année.

A l’unanimité, 72 députés a adopté la LFI avec quelques amendements hier, à Tsimbazaza. Mais, n’empêche que la somme susmentionnée ne sera pas utilisée uniquement pour les élections, puisqu’une partie sera allouée à la Ceni pour son fonctionnement. 32 milliards d’ariary seront ainsi réservés aux élections et le reste, soit 12,3 milliards, sera attribué à la Ceni.

Dans tous les cas, par le biais de la Sacem, la communauté internationale va également apporter sa contribution au processus électoral en allant de la présidentielle jusqu’aux législatives et communales.

Concessions

Comme indiqué, des amendements ont été apportés dans la LFI 2019. Ceux-ci touchent principalement deux ministères clés qui seront obligés de faire des concessions à hauteur de 112.550. 000.000 ariary, à savoir le ministère des Finances et du budget et celui de l’Energie. Ce dernier devra concéder près de 50.000.000.000 d’ariary de subvention de la Jirama, tandis que le MFB verra son budget diminuer de 62.550. 000.000 ariary. Des concessions qui ne seront pas sans conséquences d’après le ministre de l’Energie.

Parmi ces amendements apportés figurent en outre l’augmentation des fonds pour le Comité local de développement (CLD) à 400 millions d’ariary, si ces derniers étaient auparavant fixés à 250 millions d’ariary. Un budget de 11.000.000 d’ariary de plus est également prévu pour le fonctionnement de l’Assemblée nationale.

Les députés ont par ailleurs pris soin de veiller sur les subventions de fonctionnement des communes ainsi que les indemnités des chefs de fokontany. Le budget de chaque commune sera ainsi augmenté de 8.000.000 d’ariary, contre 24.000.000 d’ariary pour les chefs de fokontany. Les agents communautaires laissés pour compte auparavant se sont également vus doter d’un budget de 7.000.000.000 ariary. Ce qui fait un gap total de 112.550.000.000 ariary, soustrait du budget des deux ministères cités plus haut.

Tahina Navalona

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique