Flash
Préc Suiv

Présidentielle 2018: les résultats tombent au compte-gouttes

Présidentielle 2018: les résultats tombent au compte-gouttes

Jusqu’à hier, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’a pu traiter que moins de 500 bureaux de vote sur les 24.852 existants. Des résultats qui arrivent à compte-gouttes contrairement à ceux des candidats. La Ceni évoque ainsi la complexité des aspects techniques.

L’impatience des électeurs et même des candidats se fait ressentir. Depuis le scrutin de mercredi dernier, des tendances sont déjà visibles un peu partout, contrairement à celles de la Ceni qui peinent à arriver.

Les questions se posent particulièrement sur les résultats de la capitale qui, normalement, devraient arriver avant ceux des régions que la Ceni en a déjà publié certains.

Questionné sur le sujet, le rapporteur général de la Ceni, Fano Rakotondrazaka, explique que cela est dû au fait que les résultats auprès des bureaux de vote devraient être envoyés, auprès des Sections de recensement matériel des votes (SRMV) pour saisie avant d’arriver à la Ceni.

Tendance globale attendue

 Une explication surprenante vu que des résultats au niveau des régions sont déjà disponibles. Sur ce point, la Ceni précise que le nombre de votants diffère selon les bureaux de vote.

« Ce retard pourrait ainsi s’expliquer par le nombre élevé de votants dans la capitale. Ceux qui s’occupent de la saisie, pourraient ainsi y mettre un certain temps », a fait savoir Fano Rakotondrazaka. Dans tous les cas, le président de la Ceni, Hery Rakotomanana, a indiqué pouvoir publier une tendance globale d’ici demain.

Anomalies sur des PV

A noter que les résultats provisoires publiés par la Ceni émanant des bureaux de vote  ne font pas encore l’objet d’une validation. Cela signifie que la Ceni a reçu les PV scannés, mais pas encore en version papier et par conséquent, ceux-ci ne sont pas encore vérifiés.

Quelques PV comportent toutefois certaines anomalies, notamment des erreurs techniques. « Nous essayons de rectifier les erreurs mais nous ne touchons à aucun vote des électeurs », a indiqué le rapporteur de l’organe. Jusqu’à hier soir, environ 300 PV ont été frappés d’anomalies.

Précisions

La Ceni prévoit ainsi de publier les résultats provisoires dans toute l’île d’ici le 20 novembre. Pour rappel, la dure d’acheminement des résultats vers la Ceni est de 5 jours et l’organe disposera par la suite de 7 jours pour le traitement des résultats.

La HCC procèdera ensuite à la proclamation officielle des résultats définitifs 9 jours à partir de la publication de la Ceni. Le deuxième tour est ainsi prévu le 19 décembre prochain dans le cas où aucun candidat n’obtiendrait 50% des voix.

La HCC a toutefois rappelé que seules deux entités sont habilitées à publier et à proclamer les résultats, à savoir la Ceni et elle-même.

T.N

Jusqu’à hier vers 20heures, les résultats publiés par la Ceni affichent une tendance de 44,73% pour le candidat Andry Rajoelina, 40,58% pour le candidat Ravalomanana, 3,54% pour le candidat Hery Rajaonarimampianina et 1,7% pour le candidat Dieudonné André Christian (Mailhol).

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique