Flash
Préc Suiv

Mondiaux de Karaté: les combattants malgaches au tapis

Mondiaux de Karaté: les combattants malgaches au tapis

Bref passage de nos porte-fanions au Championnat du monde de Madrid en Espagne hier. Les deux combattants malgaches en lice se sont fait éliminer sèchement dès le premier tour de la compétition.

Il y a encore du chemin à faire! A l’assaut de l’élite mondiale, les karatékas malgaches comptent s’offrir quelques coups d’éclat. D’ailleurs, pour mettre les atouts de son côté, la Fédération malgache de karaté-do a misé sur les deux meilleurs combattants nationaux du moment, en la personne de Fenosoa Patrick Rijaharitiana (-75 kg hommes) et de Felanasandratra Lalaina Ainamampionona (-55 kg féminin), auteur d’une dizaine de titres de champions, de Madagascar.

Sauf que, entre le niveau national et mondial, le fossé est énorme pour que nos karatékas puissent s’offrir leur premier succès sur la scène internationale. En effet, ni l’un ni l’autre n’ont réussi à gagner le moindre combat dans la capitale espagnole.

Premier à fouler le tatami, le champion malgache, Rijaharitiana Fenosoa Patrick (-75 kg homme), en a vu de toutes les couleurs face au Belge, Walid Deghali. Ce dernier ne lui a guère laissé le temps de souffler. De bout en bout, le karatéka malgache a subi l’attaque foudroyante de son adversaire sans avoir pu répliquer. Il s’est incliné sur zéro point contre cinq pour le Belge.

Felanasandratra Lalaina Ainamampionona a fait moins bien dans sa catégorie. Face à l’Espagnole Fernandez Osorio Carlota, elle a subi la plus pire des défaites de sa carrière. Elle a perdu le combat avec zéro pointé au tableau contre sept pour la locale de la compétition.

Vivement la prochaine sortie

Le constat est sans équivoque ! Le karaté pêche par manque de confrontation avec le haut niveau. La fédération devra revoir sa copie faute de quoi, le kumité malgache subira la loi du haut niveau. Etre champion de Madagascar n’est plus garant d’une réussite sur la scène internationale.

D’ailleurs, pour se faire une place parmi les premiers olympiens de la discipline, le karaté malgache a plus que besoin de se frotter aux meilleurs avant de se jeter dans la course à la qualification olympique de 2020.

Naisa

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique