Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

Inauguration du monument élevé à la mémoire du Général Gallieni à Tamatave (1)

L’inauguration du monument élevé, à Tamatave, à la mémoire du Général Galliéni a eu lieu, le vendredi 4 octobre, à 16 heures, dans le square situé près du boulevard Gallieni et en présence d’une foule considérable d’Européens et d’indigènes.

Ce monument, œuvre du sculpteur Auguste Maillard, porte cette inscription :

AU GÉNÉRAL GALLIENI LES HABITANTS DE LA VILLE ET DE LA PROVINCE DE TAMATAVE

Il a été élevé à l’aide des souscriptions de la population de Tamatave représentée par un Comité dont M. Caucé était le président.

La cérémonie d’inauguration était présidée par M. le Gouverneur Général Schrameck qu’accompagnaient M. le Général Nicole, commandant supérieur des troupes, M. Caucé, président du comité, l’administrateur-maire de Tamatave, la commission municipale, les autorités civiles et militaires.

Les discours suivants furent prononcés :

Discours de M. Caucé, Président du Comité

Monsieur le Gouverneur Général,

Monsieur l’Administrateur-Maire,

Mesdames, Messieurs,

Lorsque, dans les premiers jours de juin 1916, la nouvelle du décès du Général Gallieni parvint à Madagascar, ce fut dans toute la Colonie une véritable consternation bientôt suivie de l’explosion d’unanimes regrets.

Ce fut une consternation, parce que nous savions que la France, en un moment si critique de son histoire, perdait un de ses plus illustres généraux, un des plus actifs ouvriers de la grande victoire de la Marne qui venait de sauver notre pays, et avec lui la liberté du monde ; un de ces héros immortels dont le nom signifie : Gloire pour le passé et espérance pour l’avenir !

Quel est celui d’entre nous qui, en ce moment-là, ne se répéta la si simple et si fière proclamation du Gouverneur de Paris : « J’ai reçu le mandat de défendre Paris contre l’envahisseur ; ce mandat, je le remplirai jusqu’au bout ! »

(À suivre.)

Journal officiel de Madagascar et dépendances

www.bibliothequemalgache.com

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique