Flash
Préc Suiv

Candidat n°13: démonstration de force dans le nord

Candidat n°13: démonstration de force dans le nord

En dépit du mauvais temps hier, le candidat n°13 a continué sa marche en avant dans le nord. Un véritable raz-de-marée l’a accueilli à chacune de ses apparitions publiques.

D’Andapa à Befandriana, en passant par Ambilobe et Ambanja, ces quatre localités visitées par l’homme fort de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), Andry Rajoelina, ont vibré au rythme de la couleur Orange du parti Mapar. Plusieurs élus locaux ont accompagné l’ancien homme fort de la Transition pour l’occasion, dont le sénateur Lylison et sa sœur Lyliette, élue à Befandriana nord.

Les prises de parole des uns et des autres sont unanimes. «Le candidat n°13 sera gagnant dès le 7 novembre prochain», ont scandé les partisans du candidat Andry Rajoelina. Et pour cause, l’ancien président de la Transition est le seul qui dispose des solutions durables face aux difficultés quotidiennes des Malgaches aujourd’hui, que ce soit  le problème des infrastructures routières, sanitaires, éducatives ou encore dans le domaine de l’insécurité.

Lutter contre l’insécurité

A Andapa, la population s’est d’ailleurs plainte du phénomène d’insécurité qui fait rage dans cette localité, notamment durant la campagne de la vanille. «Les agriculteurs vivent plus de six mois dans les champs de vanille pour éviter que leur richesse (la vanille) ne leur soit dérobée  mais au final, ce sont toujours les bandits qui ont le dernier mot», a déploré un représentant de la population locale.

Une représentante de la gent  féminine a aussi imploré le candidat n°13 de désenclaver la localité d’Andapa car beaucoup de produits se trouvent dans cette  région et qu’il est difficile pour eux de les acheminer vers d’autres localités à cause de l’état des routes.

En tout cas, lors de ses déplacements, le fondateur de l’IEM n’a pas manqué d’appeler à la vigilance de la population locale, notamment lors du jour du vote. «Soyez vigilants car des personnes malintentionnées pourraient détourner vos voix (…). Il faut suivre de près le processus électoral», a-t-il fait savoir.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.