Flash
Préc Suiv

Une envoyé des Nations unies au pays; mission: élections apaisées

Une envoyé des Nations unies au pays; mission: élections apaisées

Les Nations unies ont dépêché, de nouveau, une mission à Madagascar pour suivre le processus électoral avec comme objectif  la tenue des scrutins dans un climat apaisé.

«J’étais déjà au pays au mois de mai lorsque les questions électorales ont été à l’ordre du jour. Nous avons constaté avec beaucoup de plaisir que ce processus s’est bien enclenché, les candidatures sont annoncées», a déclaré le professeur Abdoulaye Bathily, Conseiller spécial du secrétaire général des Nations unies pour Madagascar, à la suite d’une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Dovo Eloi Maxime, hier. Cette personnalité est en mission dans le pays avec comme objectif de tâter le terrain à la veille de la campagne électorale.

«Nous sommes à la veille de la campagne électorale et les élections proprement dites. Le SG des Nations unies a tenu à ce que je vienne ici pour voir avec les autorités malgaches, qui sont les principaux  acteurs de cette situation, et qui ont vraiment fait preuve de beaucoup de sursaut et d’esprit de responsabilité pour prendre en main la question. Nous avons constaté que grâce à cet esprit de responsabilité, les choses évoluent de manière que nous considérons comme positive jusqu’ici», a-t-il d’ailleurs ajouté.

Avancée

Le diplomate était déjà en visite à Madagascar en mai dernier suite à la crise née de l’adoption des textes électoraux à l’Assemblée nationale. A la veille du débat de a campagne électorale, à travers cette démarche, les Nations unies voulaient donc se rassurer sur la suite du processus électoral. «Nous sommes là pour faire une sorte d’évaluation de la situation, encourager davantage tous les acteurs malgaches  pour que les Nations unies qui sont déjà impliquées à travers ses différentes agences sur le terrain, en coordination du Système des Nations unies avec l’ensemble des partenaires internationaux, que ce soit l’Union Africaine, que ce soit la Sadc, que ce soit la Francophonie ou l’Union européenne, pour que tous ensemble, nous mettions tous les efforts pour consolider ce processus positif qui est enclenché grâce aux Malgaches eux-mêmes», a-t-il plaidé.

Selon lui, en effet, « la Communauté internationale est là pour soutenir les efforts des Malgaches et nous sommes très heureux de constater cela, à la veille  des élections. Je suis venu constater le climat d’ensemble et encourager ce processus positif continu pour qu’il puisse se conclure dans le sens souhaité par le peuple malgache».

En tout cas, l’avancée du processus actuel est saluée par les partenaires internationaux. C’est le cas de l’ambassadeur allemand, Harald Gehrig, qui a exprimé son soulagement, lundi dernier, sur le fait que «les tentatives de plusieurs côtés d’entraver et de freiner les élections n’ont pas réussi».

Rakoto

Les commentaires sont fermées.