Flash
Préc Suiv

Préparation aux catastrophes: le BNGRC s’active

Préparation aux catastrophes: le BNGRC s’active

Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) continue ses activités de préparation aux catastrophes, notamment auprès des villes côtières qui sont souvent les cibles des cyclones.

Après Sainte-Marie et Fenoarivo Atsinanana, ce sera au tour de Mahajanga d’accueillir pendant trois jours, du 13 au 15 septembre, l’atelier de préparation à la saison cyclonique. L’objectif est de renforcer les capacités des intervenants en matière de préparation et de réponse aux catastrophes. La mise à jour des plans de contingence est soulignée particulièrement à cette préparation et, en parallèle, celle de la liste du comité GRC. Et le monitoring, l’organisation des secours et les exercices de simulation ne seront pas en reste. «Nous sommes heureux que le BNGRC nous soutienne pour renforcer l’état de préparation de la région Boeny dont la mise à jour du plan de contingence remonte en 2015», s’est félicité, hier, le chef de la région Boeny, lors de la visite de courtoisie de la délégation du BNGRC, conduite par le directeur des Réponses aux urgences.

En sus des locaux, des représentants du ministère de la Santé publique celui de la Population (MPPSPF) et de la direction générale de la Météorologie (DGM) participeront à cet atelier.

Projet RRC dans le Sud

De concert avec ses partenaires techniques et financiers, à l’instar du Programme alimentaire mondial, ECHO, European Commission et Civil protection & humanitarian aid, le BNGRC lance aussi actuellement un projet RRC dans le Sud de Madagascar. Il est mis en œuvre dans la commune rurale de Faux-Cap, du district de Tsihombe, région Androy. Ce projet a pour objectif de renforcer les capacités des communautés locales en matière de réduction des risques de catastrophes liés à la sécheresse, l’insécurité alimentaire et à la malnutrition.

La dotation de matériel et d’équipements, tels que des téléphones portables, radios-cartes alimentées par panneaux solaires et des stations automatiques agro-météorologies, s’inscrit également dans le cadre de ce projet.

Sera R.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique