Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

La fête militaire (2)

(Suite et fin.)

La Fille du régiment pour violon et piano a été jouée à la perfection par Mlles d’Hautman de Villers.

M.de Bize a encore été applaudi dans Guillaume le menteur. Mlle Bénézis récita à la perfection le poème patriotique La poupée tricolore.

Le spectacle se termina par la comédie Le jeune homme pressé dont MM. Frelant, Lescarret et Vierne interprétèrent les différents rôles d’une façon supérieure.

Comme toujours, la fanfare nous fit entendre les meilleurs morceaux de son répertoire.

Signalons tout spécialement le sous-lieutenant Cahors qui s’est surpassé dans l’organisation de cette représentation dont le résultat a dépassé toutes les espérances.

Tout cela a pu faire oublier un moment qu’on se trouvait dans une ville coloniale perdue au milieu de l’Océan Indien, à une grande distance de la Mère Patrie et donner l’illusion qu’on assistait à une soirée donnée dans une ville de France.

Toutes nos félicitations et remerciements aux organisateurs et acteurs qui se sont dépensés sans compter pour mener à bien cette fête. Les troupes malgaches ainsi que la population tamatavienne leur en seront reconnaissantes. Et cette soirée comptera dans le souvenir de tous ceux qui y ont assisté.

La recette provenant de la vente des programmes et de la quête a donné une somme s’élevant à près de 1 500 francs qui sera intégralement versée pour les troupes combattantes malgaches, les frais de cette fête devant être couverts par les officiers du régiment.

Remerciements

Le Commandant et les officiers du 2e Malgaches remercient bien vivement les Services qui ont participé à l’organisation, les artistes qui ont prêté leur concours et les membres de la population de Tamatave qui sont venus si nombreux assister à cette fête, lui donnant par leur présence plus d’éclat et par leur générosité une recette remarquable. Les remerciements d’adressent aussi aux quelques personnes qui, n’ayant pu venir, ont envoyé leur obole.

 

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique